Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Les meilleures Maisons de ventes

Course aux artistes stars, couverture globale du Marché, adaptation stratégique permanente… sont quelques clés de la réussite des trois premières sociétés de ventes: Sotheby’s, Christie’s et Phillips.

Le trio de tête

New York, Londres et Hong Kong sont les points d’ancrage essentiels des trois premières sociétés de ventes pour l’Art Contemporain. Ce positionnement stratégique assure leur domination sur tous leurs concurrents et leur permet de satisfaire l’ensemble de la demande américaine, européenne et asiatique.

Ensemble, Sotheby’s, Christie’s et Phillips représentent 70% du Marché de l’Art Contemporain pour 10% des lots vendus seulement. A l’échelle mondiale, elles vendent peu, mais bien, emportant 85 des 100 meilleures adjudications 2018/2019.

Parts de Marché des trois premières sociétés de ventes:

  • Sotheby’s: 32,9%
  • Christie’s: 25,4%
  • Phillips: 11,9%

Cette année encore, Sotheby’s impose son leadership pour la vente d’œuvres contemporaines, avec 623m$ de lots vendus (2.000), un chiffre en progression de +17%. Bien que Christie’s ait vendu 900 lots de plus, 141m$ la séparent de la première place du classement, selon un chiffre d’affaires stable de 481m$.

Sotheby’s a particulièrement bien tiré son épingle du jeu à Hong Kong, attirant 35.000 visiteurs et 20% de nouveaux enchérisseurs pour ses ventes organisées dans le sillage de Art Basel Hong Kong. La société américaine obtient d’ailleurs le meilleur résultat pour toute maison de ventes aux enchères en Asie. Ses vacations d’Art Moderne, Contemporain et d’Asie du Sud-Est combinent 232m$, avec un taux de vente moyen de 89%. Elle emporte aussi la meilleure adjudication pour toute œuvre contemporaine vendue en Asie cette année, en signant le record personnel de Kaws.

Le résultat de Phillips se contracte (-22%) après de très belles marges de progression sur les deux exercices précédents (+40% en 2015/2016, +18% en 2016/2017). Cette perte de résultat tient à l’absence d’adjudication supérieure à 10m$, alors qu’elle en emportait trois en 2017/2018. Sa meilleure adjudication plafonne à 9,5m$ avec Self Portrait (1983) de Jean-Michel BASQUIAT, contre 45m$ obtenus pour le même artiste en mai 2018, meilleure vente mondiale de l’exercice précédent (Flexible (灵活).

Phillips est montée en gamme ces dernières années. Elle concurrence désormais Christie’s et Sotheby’s pour la vente des meilleures œuvres des titans du Marché de l’Art Contemporain: Basquiat, Mark Bradford, Kaws, Martin Kippenberger ou Christopher Wool. Son résultat annuel (225,6m$) lui assure une belle avance sur la quatrième société mondiale, China Guardian (73,5m$).

Sept sociétés asiatiques

Les sociétés complétant le top 10 mondial sont toutes asiatiques, majoritairement chinoises – dont China Guardian, Poly, RomBon, Beijing Council et Beijing Yubao – avec des chiffres d’affaires compris entre 17m$ et 74m$ sur le dernier exercice. Ensemble, les sept leaders emportent 12% du Marché de l’Art Contemporain mondial, grâce au succès d’artistes chinois tels que Liu Xiaodong, Zhou Chunya, Zeng Fanzhi, Zhang Xiaogang ou Chen Yifei, mais aussi grâce à quelques poids lourds occidentaux désormais millionnaires dans les ventes chinoises, comme Cecily Brown et Anselm Kiefer.

Première société de ventes chinoise, China Guardian représente 3,9% du Marché mondial de l’Art Contemporain (73,5m$). Elle l’emporte sur Poly International grâce à trois ventes supérieures à 5m$ cette année, pour LENG Jun, ZHOU Chunya et ZENG Fanzhi.

Top 10 des maisons de ventes (juillet 2018 – juin 2019)

Maison de ventes Produit de ventes Lots vendus Meilleur résultat
1 Sotheby’s 623.121.600$ 2.062 25.701.500$
2 Christie’s 481.382.000$ 2.945 91.075.000$
3 Phillips 225.661.500$ 2.170 9.500.000$
4 China Guardian 73.499.000$ 540 6.330.000$
5 Poly Group 86.654.000$ 613 6.659.000$
6 RomBon Auction 28.513.000$ 970 748.000$
7 Beijing Council 21.924.500$ 120 3.758.000$
8 Beijing Hanhai 21.712.000$ 651 1.773.500$
9 Seoul Auction 17.436.600$ 138 5.615.300$
10 Beijing Yubao Jiahe 15.690.000$ 137 3.781.800$
© Artprice.com

Le leader français

Artcurial tient la 14ème place mondiale après neuf sociétés asiatiques et Bonhams. Elle est la seule société française à dégager plus de 10m$. Artcurial a en effet vendu 663 œuvres contemporaines en 2018/2019, pour un montant total de 10,9m$. Une miette comparé aux résultats mondiaux de Christie’s et Sotheby’s, mais un résultat remarquable face à l’ensemble de ses concurrentes sur l’hexagone, dont Christie’s (6,5m$) et Sotheby’s France (5,7m$).

La société Artcurial mobilise de plus en plus d’acheteurs étrangers et parvient à inscrire des résultats d’envergure internationale, dont le prix record en Europe pour Chu Teh Chun (5,8m$). Leader pour la vente d’Art Contemporain en France, elle se démarque avec ses ventes d’Art africain et d’Art urbain. C’est à cette spécialité très populaire, l’Art urbain, qu’elle doit ses résultats les plus remarquables, dont un record mondial pour Space Invader (près de 400.000$, “Vienna” (2008), le 5 mai), et la plus haute adjudication pour l’Art Contemporain en France cette année, 707.000$, pour Kill mom ? (2003) de Banksy.

  • Artcurial: 10,9m$
  • Cornette de Saint-Cyr: 4,1m$
  • Piasa: 3,8m$

Aucune maison de ventes n’enregistre d’adjudication millionnaire en France mais les résultats des trois principales sociétés sont encourageants: le chiffre d’affaires d’Artcurial progresse de +5%, celui de Cornette de Saint-Cyr de +18% et celui de Piasa de +67%.

Banksy - Happy Chopper (2003)

BanksyHappy Chopper (2003)
Estampe, 67 x 47 cm, Ed. 150
© Banksy
66.000$, SBI Art Auction, Tokyo, 03/11/2018

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK