Les « classiques » occidentaux, de l’ère moderne aux contemporains

Les "classiques" occidentaux, de l’ère moderne aux contemporains

Au printemps, Femme assise près d’une fenêtre (1932) de Pablo Picasso franchit le seuil des 100m$ pour la première fois en 24 mois, scellant ainsi le retour à la confiance des acheteurs comme des vendeurs sur le segment le plus prestigieux du Marché de l’Art. En dépit des crises financières ou sanitaires, la prise de valeur des œuvres de Picasso sur le dernier quart de siècle demeure exponentielle. Le prix de ce tableau est passé de 7,5m$ en 1997 à 45m$ en 2013, pour finalement atteindre 103,4m$ en 2021. Dominant, tant en termes de produit des ventes (671m$) que de nombre de transactions réalisées à l’année (3.452), le marché de Pablo Picasso représente à lui seul 4% du chiffre d’affaires mondial.

Top 10 artistes Modernes (2021)

Artiste Produit de ventes Lots vendus Record
1 Pablo PICASSO (1881-1973) 671.536.198$ 3,462 103.410.000$
2 ZHANG Daqian (1899-1983) 240.252.191$ 467 30.691.153$
3 Mark ROTHKO (1903-1970) 142.305.622$ 12 82.468.500$
4 Alberto GIACOMETTI (1901-1966) 139.250.144$ 144 78.396.000$
5 Willem DE KOONING (1904-1997) 111.435.316$ 113 24.393.000$
6 Alexander CALDER (1898-1976) 110.418.972$ 584 19.682.100$
7 QI Baishi (1864-1957) 102.679.502$ 367 14.425.508$
8 René MAGRITTE (1898-1967) 94.570.039$ 229 17.244.247$
9 WU Guanzhong (1919-2010) 92.266.710$ 209 17.873.300$
10 FU Baoshi (1904-1965) 91.354.750$ 75 15.329.937$
© Artprice

La collection Macklowe

Plusieurs artistes modernes et d’après-guerre doivent leur classement parmi les meilleures performances de l’année à une seule vacation: celle de la collection Macklowe, opérée le 15 novembre 2021 par Sotheby’s. Pourvue des signatures les plus emblématiques de l’art européen et américain des 80 dernières années, la collection Macklowe totalise 676m$ pour 35 lots, du jamais vu pour une collection privée depuis la vente de la collection Rockefeller (835m$) en 2018 chez Christie’s.

Issues de la prestigieuse collection, une toile de Willem De Kooning (Untitled XXXIII) et une importante sculpture de Picasso (Figure (Projet pour un monument à Guillaume Apollinaire)), dépassent les 20m$, et quatre œuvres excèdent les 50m$. Les deux œuvres les plus chères de la vente – la peinture N°7 de l’expressionniste abstrait américain Mark ROTHKO (82,4m$) et l’énigmatique sculpture d’Alberto GIACOMETTI, Le Nez (78,4m$) – représentent près de 60% du produit des ventes annuel de Rothko comme de Giacometti.

À plus de 50m$ également, une superbe toile de Cy TWOMBLY devient la troisième œuvre la plus coûteuse du peintre abstrait, à 58,8m$; tandis que le record de Jackson POLLOCK est renouvelé à plus de 61m$ (Number 17, 1951).

Top 10 artistes d’Après-Guerre (2021)

Artiste Produit de ventes Lots vendus Record
1 Andy WARHOL (1928-1987) 348.348.146$ 1,591 47.373.000$
2 Gerhard RICHTER (1932) 246.594.842$ 298 33.010.500$
3 Cy TWOMBLY (1928-2011) 182.820.148$ 87 58.863.000$
4 Yayoi KUSAMA (1929) 178.196.157$ 778 8.026.634$
5 ZAO Wou-Ki (1921-2013) 171.145.122$ 444 20.967.762$
6 Roy LICHTENSTEIN (1923-1997) 113.067.462$ 591 21.500.000$
7 François-Xavier LALANNE (1927-2008) 92.822.316$ 237 9.610.569$
8 David HOCKNEY (1937) 81.602.586$ 701 11.000.000$
9 CHU Teh-Chun (1920-2014) 72.044.390$ 120 29.544.254$
10 Joan MITCHELL (1926-1992) 65.399.651$ 71 12.382.500$
© Artprice

Yayoi Kusama

A 92 ans, Yayoi Kusama est classée dans le Top 10 mondial, avec un résultat annuel historique de 178m$. Elle devient la toute première femme dans ce classement, exclusivement masculin jusqu’à 2021!

Le marché de Yayoi KUSAMA a profondément évolué au cours des 20 dernières années: en 2000-2001, les œuvres importantes étaient réservées aux salles de ventes américaines et britanniques, lesquelles engrangeaient 78% du résultat annuel. Le reste revenait à des ventes opérées en Europe. En 2021 cependant, 74% de son résultat provient de divers pays asiatiques, où la cote de popularité de l’artiste est à son apogée.

Désormais, la répartition géographique du produit des ventes aux enchères de Kusama révèle Hong Kong (Chine) comme sa toute première place de marché, avec 54m$ d’œuvres vendues courant 2021, ce qui correspond à 35% du volume d’affaires annuel de l’artiste. Suivent le Japon (son pays d’origine) et la Corée du Sud, avec près de 20% chacun, puis les États-Unis, où se joue 12% de son résultat annuel, contre 46% il y a 20 ans.

Évolution de l’indice des prix de Yayoi Kusama: +963% en 20 ans!

Évolution de l’indice des prix de Yayoi Kusama: +963% en 20 ans!

Chu Teh Chun

La cote de l’artiste franco-chinois Chu Teh Chun vient de passer un cap important, avec un record établi à 29,5m$ en avril pour un chef-d’œuvre abstrait de 1986 intitulé Harmonie hivernale (Sotheby’s Hong Kong). Ce nouveau record dépasse de 15m$ le précédent (obtenu en 2020) et propulse CHU Teh-Chun parmi les 30 artistes les plus performants. Depuis quelques années, le marché de Chu Teh Chun bascule vers Hong Kong (Chine), lieu de son nouveau record, pour répondre à une forte demande des collectionneurs asiatiques: près de la moitié de ses œuvres sont dispersées sur place, pour 73% de son produit de ventes annuel.

Évolution des records d’adjudications de Chu Teh Chun

Évolution des records d’adjudications de Chu Teh Chun

Banksy

Avec plus de 11 millions de followers sur Instagram, Banksy n’est pas seulement l’artiste vivant le plus populaire de notre époque, il est aussi le plus performant de la planète. Son chiffre d’affaires croît de façon exponentielle depuis cinq ans: 3m$ en 2016, 7m$ en 2017, 16m$ en 2018, 29m$ en 2019, 67m$ en 2020 et plus de 205m$ en 2021.

BANKSY a renouvelé son record à plusieurs reprises cette année. Tout d’abord, avec les 23,2m$ décrochés pour la toile Game Changer (2020). Ce prix très élevé s’explique en partie par la cause charitable de la vente Christie’s dont elle faisait partie, 22m$ du résultat de Game Changer étant réservés à aider le service de santé britannique en cette période d’urgence sanitaire. Quelques mois plus tard, une toile très attendue, Love is in the Bin, atteint 25,4m$ chez Sotheby’s. Cette œuvre, qui s’est partiellement autodétruite en pleine vente à l’automne 2018 après une adjudication à plus de 1m$ (1,3m$), était promise à un record. La destruction avait été orchestrée à distance par Banksy, qui avait piégé le tableau en dissimulant un broyeur dans son cadre. Will Gompertz de la BBC a considéré ce coup de théâtre savamment orchestré comme un moment si crucial dans l’histoire des enchères que l’œuvre en est devenue de facto “l’une des plus importantes du début du 21e siècle”. Le marché a validé ce point de vue, en multipliant quasiment par 20 le prix de Love is in the Bin constaté avant sa destruction partielle.

Top 10 artistes Contemporains (2021)

Artiste Produit de ventes Lots vendus Record
1 Jean-Michel BASQUIAT (1960-1988) 439.339.428$ 104 93.105.000$
2 BANKSY (1974) 205.850.311$ 1,186 25.426.401$
3 Yoshitomo NARA (1959) 136.682.353$ 623 18.245.017$
4 BEEPLE (1981) 98.581.250$ 3 69.346.250$
5 George CONDO (1957) 76.588.610$ 140 4.950.000$
6 Peter DOIG (1959) 54.616.728$ 62 39.862.500$
7 Matthew WONG (1984-2019) 45.866.930$ 32 4.860.000$
8 LARVA LABS (2005) 41.471.737$ 21 16.962.500$
9 Christopher WOOL (1955) 41.249.178$ 48 13.190.250$
10 Keith HARING (1958-1990) 41.109.674$ 700 5.937.264$
© Artprice

Peter Doig

Peintre britannique d’origine écossaise, Peter Doig réalise une année exceptionnelle grâce à l’apparition d’une toile majeure: Swamped. Peinte en 1990, Swamped marque un moment charnière dans la carrière de Doig, juste avant son diplôme du Chelsea College of Art and Design et sa victoire au prestigieux Whitechapel Artist Prize. Elle est surtout la peinture la plus importante de sa série de canoës, considérée à la fois comme la matrice thématique et le summum de son œuvre. Cette toile a établi un record mondial à chaque fois qu’elle est apparue aux enchères. Elle a été vendue pour 455.000$ en 2002 (Sotheby’s), puis pour 25,9m$ en 2015 (Christie’s), pour finir à 39,8m$ en 2021 (Christie’s). Ce nouveau sommet confirme Peter Doig parmi les « icônes » de la peinture contemporaine et permet à l’artiste de prendre la 40e place mondiale, avec un résultat annuel de 54,6m$.