Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Edito de thierry Ehrmann, Fondateur et Président d’Artprice

« En 2017, Artprice a fêté ses 20 ans: 20 années au cours desquelles le Marché de l’Art s’est métamorphosé à travers l’émergence puis la consolidation du marché chinois, mais aussi à travers la mondialisation du réseau, la diversification de l’offre, l’immédiateté de diffusion de l’information, la fluidification des transactions, etc. Grâce à ses multiples fusions et acquisitions prestigieuses sur les différents continents, Artprice a constitué le plus grand fonds éditorial qui lui permet de proposer la plus grande banque de données mondiale du Marché de l’Art.

20 ans après la création d’Artprice, par l’explosion de l’Internet mobile, le constat d’une nouvelle et formidable croissance s’impose.

Selon Wan Jie, “Ce rapport est le fruit d’un véritable échange profond entre les marchés de l’art asiatique et occidental depuis 2012. Sa structure et son contenu sont sans cesse améliorés pour couvrir l’intégralité des deux marchés, dans un souci de perfection”.

Personne dans le monde à ce jour ne peut produire de telles métadonnées tant sur le plan macro-économique que micro-économique. Le Big Data est une aide précieuse pour mettre en lumière les angles morts du Marché de l’Art que les Historiens et journalistes d’Art ne peuvent voir.

Le Marché de l’Art mondial Fine Art se consolide en Occident et consacre la Chine dans son rôle de première puissance mondiale. Cette position de leader s’établit avec une courte avance de 5,1Mrd$ et 89.400 lots contre 5Mrd$ et 82.000 lots au dépens des USA. Cette performance est remarquable car Christie’s USA par la vente de l’oeuvre la plus chère au monde, le Salvator Mundi de De Vinci vendu en 2017 450m$, représente 9% du chiffre d’affaires des USA. Cette oeuvre rejoindra le Louvre d’Abou Dhabi aux Émirats Arabes Unis.

Au regard de l’état de l’économie et de la finance mondiales, le Marché Fine Art démontre une maturité qui lui permet de s’affirmer comme un véritable placement alternatif avec 14,9Mrd$ d’enchères publiques (contre 12,45Mrd$ en 2016). En 20 ans, le chiffre d’affaires mondial du Marché de l’Art a connu une croissance de 456% en passant de 34 à 59 pays acteurs du Marché de l’Art.

Au second semestre 2017, la Chine a progressé de +20%, les USA de +53%, le Royaume-Uni de +26%, la France de +48% et l’Allemagne de +18%. Le Marché de l’Art se porte remarquablement bien. »

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK