La peinture à l’huile et l’art contemporain chinois, un chiffre d’affaires aux enchères record

En 2019, la peinture à l’huile et l’art contemporain chinois ont confirmé la performance historique de 2018 et ont même poursuivi leur croissance, malgré la contraction de l’ensemble du marché de l’art chinois. Le secteur de la peinture à l’huile et de l’art contemporain a accumulé plus de 7.000 lots vendus pour 1,29m$, soit une hausse de +3,3%.

La Région de Hong Kong a joué un rôle important dans cette croissance, car le marché de la peinture à l’huile et de l’art contemporain y reste très solide, avec 2.220 lots vendus pour une valeur de 819m$. Ce secteur a enregistré une hausse de +9,9% malgré la complexité de la situation et les troubles sociaux (la Région de Hong Kong a enregistré une baisse de -7,8% du chiffre d’affaires total des ventes aux enchères au cours du second semestre). Parmi les dix lots les plus chers vendus par Liu Ye, l’artiste contemporain chinois le plus célèbre en 2019, sept ont été vendus dans la Région de Hong Kong.

Évolution de la peinture à l’huile et de l’art contemporain chinois

Évolution de la peinture à l'huile et de l'art contemporain chinoisÉvolution de la peinture à l'huile et de l'art contemporain chinois

En Chine continentale, la peinture à l’huile et l’art contemporain se sont vendus pour un total de 394m$, représentant une diminution de -9,4 % et creusant un peu plus l’écart avec le même secteur dans la Région de Hong Kong. En outre, les artistes les plus populaires ainsi que les goûts esthétiques sont très différents en Chine continentale et dans la Région de Hong Kong. De récents résultats de ventes aux enchères montrent que la Région de Hong Kong se profile de plus en plus comme une capitale « internationale » du marché de l’art, avec des œuvres d’art venant de toute l’Asie et même du reste du monde, tandis que la Chine continentale construit un marché de l’art plus « local », avec des artistes chinois.

Produit de ventes de la peinture à l’huile et l’art contemporain dans les principales régions de Chine

Produit de ventes de la peinture à l'huile et l'art contemporain dans les principales régions de Chine

Parmi les 100 œuvres d’art de peinture à l’huile les plus chères du XXème siècle vendues en 2019, 17 peintures sont de Zao Wou-Ki, dont sept qui ont dépassé les 10m$. San Yu détient également sept de ses œuvres dans la liste, dont trois qui ont été vendues à plus de 10m$ chacune. Parmi ces œuvres : Five nudes (années 1950), vendue 38,85m$ lors des ventes d’automne de Christie’s dans la Région de Hong Kong. Cette vente a non seulement établi un nouveau record mondial aux enchères pour San Yu, mais elle est également devenue la deuxième peinture à l’huile la plus chère jamais vendue en Asie. Cette année, les œuvres de San Yu se sont placées en tête des ventes de peinture à l’huile et d’art contemporain chinois, dominées par Zao Wou-Ki depuis quelques années.

Liu Ye est sans aucun doute l’artiste contemporain chinois le plus vendu en 2019, avec un taux de vente atteignant 94%. 51 de ses œuvres ont été mises aux enchères et 48 d’entre elles ont été vendues pour un chiffre d’affaires total de 47,4m$, soit une croissance stupéfiante de +410% d’une année sur l’autre. En outre, Liu Ye a enregistré un nouveau record impressionnant de ventes aux enchères avec son tableau Smoke (2001-02) en octobre 2019, vendu 6,6m$ chez Christie’s dans la Région de Hong Kong. Les œuvres de Liu Ye ont récemment gagné en popularité, grâce à la combinaison de plusieurs facteurs, dont la reconnaissance académique, une plus grande visibilité et le nouveau succès de la culture pop. Il ne fait aucun doute que Liu Ye a également bénéficié de la notoriété de la galerie David Zwirner, qu’il a rejointe en 2019.

Au cours des deux dernières années, de plus en plus de galeries internationales ont investi le marché de l’art chinois et ont beaucoup travaillé avec des artistes contemporains chinois. Au printemps 2019, par exemple, les artistes Jia Aili et Hao Liang ont tous deux enregistré un nouveau record de vente aux enchères après avoir rejoint la célèbre galerie Gagosian. Ce marchand d’art particulier a contribué à accélérer le processus d’internationalisation du marché asiatique. Aujourd’hui, la Chine compte peu de galeries nationales capables de prendre part au marché mondial de l’art contemporain. C’est la raison pour laquelle les super-galeries occidentales promouvant les artistes contemporains chinois deviennent de plus en plus courantes. Toutefois, pour bénéficier de la croissance du marché entraînée par ces super-galeries, les artistes chinois doivent créer des œuvres d’art conformes à l’esthétique contemporaine et présenter des expositions de plus grande valeur académique.