Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

L’art chinois le plus influent en 2018

Les œuvres les plus vendues

Le Top 100 des ventes aux enchères d’objets d’art chinois comprend 62 œuvres de calligraphie et de peinture chinoises et 38 œuvres de peinture à l’huile, d’art moderne et d’art contemporain. Certaines œuvres ont une grande importance en termes artistiques autant qu’historiques. En outre, les peintures à l’huile, les œuvres modernes et contemporaines sélectionnées et énumérées ci-dessous reflètent le style de création typique de l’artiste et ont constitué un tournant dans sa carrière artistique.

  1. Su Shi, Wood and Rock
    Ce chef-d’œuvre a été peint par l’écrivain et poète renommé de la dynastie Song, Su Shi. La concurrence pour ce lot était féroce et le marteau a finalement scellé la vente à 62 430 000 $, en faisant le lot le plus cher jamais vendu par Christie’s en Asie. Cela signifie également que, après une disparition de près d’un siècle au Japon, Wood and Rock est maintenant entre les mains d’un propriétaire chinois.
  2. Wu Guanzhong, Twin Swallows
    Les œuvres de Wu Guanzhong illustrant la région de Jiangnan en Chine sont très appréciées des collectionneurs. Cette peinture à l’huile de 1994, que l’artiste lui-même a surnommée son œuvre « la plus remarquable et la plus représentative » sur le sujet, a été vendue pour 17 110 000 $ à Beijing Poly International, ce qui en fait le seul lot de peinture à l’huile à dépasser les 10 millions de dollars en Chine continentale en 2018.
  3. Pan Tianshou, View from the Peak
    Pan Tianshou a été le premier à utiliser la technique de la peinture à l’encre avec les doigts, ce qui lui a permis de créer nombre de ses chefs-d’œuvre surdimensionnés. Un exemple de 1963, View from the Peak, établit un nouveau record de vente aux enchères pour l’artiste en atteignant 43 650 000 $ à China Guardian, plaçant ainsi la barre plus haut pour les futures ventes aux enchères de calligraphies et de peintures chinoises modernes.
  4. Zao Wou-Ki, Juin-Octobre 1985
    Cette œuvre, la plus grande peinture à l’huile de Zao Wou-Ki, a été vendue par Sotheby’s Hong Kong au prix de 67 566 100 $. Le succès de cet énorme triptyque, commandé à l’origine par l’architecte I.M. Pei pour le centre commercial Raffles City de Singapour, montre que Zao Wou-Ki est toujours un pari sûr sur le marché des enchères.
  5. Zhou Chunya, China Scenery
    Au début des années 1980, Zhou Chunya a quitté la Chine pour étudier en Allemagne, où il a été profondément influencé par l’expressionnisme et le néo-expressionnisme. Cette œuvre, créée au début des années 90, est une pièce maîtresse de la série Mountain Rock de l’artiste ; elle a joué un rôle important dans la manière dont il a ensuite développé ce thème. China Scenery s’est vendue à 6,46 millions de dollars à China Guardian.
  6. Ai Xuan, Aspirant
    Cette œuvre de 1980 est représentative de la période de « l’art de la cicatrice » de l’artiste et décrit la jeunesse et les rêves d’une nouvelle génération d’intellectuels. Avec des enchères allant de 1 032 300 $ à 3 218 600 $ pour un prix de vente final de 3 701 300 $ avec commission, cette œuvre est actuellement la pièce la plus précieuse d’Ai Xuan.
  7. Chen Yifei, Beauties on Promenade
    Chen Yifei a été le premier artiste chinois à devenir célèbre sur les scènes artistiques américaines et britanniques après les réformes économiques entreprises par la Chine dans les années 1980. Cette pièce de 1997 résume parfaitement sa carrière artistique et constitue une percée déterminante pour les peintures à l’huile chinoises réalistes. Elle a été vendue par Christie’s Hong Kong pour 10 271 000 $.

Les artistes les plus performants

Lors de la vente aux enchères d’œuvres d’art chinoises, sept artistes au total ont obtenu d’excellentes performances en termes de nombre de lots mis aux enchères, de taux de vente et de qualité des œuvres publiées. Dans la section peinture et calligraphie chinoise, sur un marché presque saturé d’artistes superstars comme Qi Baishi et Zhang Daqian, les maisons de ventes aux enchères et les collectionneurs ont exploré d’autres maîtres au cours de la même période et accordé une attention accrue à la valeur académique.

  1. Pan Tianshou
    Pan Tianshou a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 77,4 millions de dollars en 2018 – une augmentation époustouflante de 49,35 % par rapport à 2017. Sur les 408 lots mis aux enchères, 145 ont été vendus, soit un taux de vente de 35,54 %. Sa peinture à l’encre View from the Peak figure au troisième rang des 100 meilleures ventes aux enchères d’objets d’art chinois de 2018.
  2. Lu Yanshao
    Un total de 1 043 lots de Lu Yanshao a été mis aux enchères en 2018. Après huit années consécutives de déclin, l’offre du marché commence à se contracter sans aucun signe d’essoufflement ; son chiffre d’affaires annuel continue de croître, terminant l’année 2018 avec un total de 68 320 000 $ de ventes. En 1977, Luofuxinyan de Lu (罗浮新颜, New Looks of Luofu Town) a connu un succès notable en se vendant 10,8 millions de dollars tout en contribuant à démontrer la qualité croissante de son travail.
  3. Fu Baoshi
    Avec 223 lots vendus (une légère hausse de 6,7 % par rapport à 2017) et un taux de vente en hausse, le marché semble prêt à montrer une plus grande appréciation de cet artiste, avec deux grosses ventes au cours de l’année : Die Lianhua (蝶恋花, Love between Butterfly and Flower) et Song of a Pipa Player, qui ont rapporté respectivement 20 252 700 et 15 713 300 dollars.
  4. Zao Wou-Ki
    2018 s’est révélée être une année record pour Zao Wou-Ki, avec une hausse des volumes des ventes et des prix : 279 lots mis aux enchères (74,38 % de plus qu’en 2017) et des enchères hautement compétitives. Quatorze des œuvres de Zao ont figuré parmi les 100 meilleures ventes aux enchères d’œuvres d’art chinois en 2018, leurs ventes totales dépassant tout juste les 200 millions de dollars.
  5. Chu Teh-Chun
    Chu Teh-Chun est l’un des premiers peintres à l’huile qui a tendance à se montrer fiable sur le marché, particulièrement à Hong Kong et à Taïwan. Ses rares œuvres composant Snow Scene, achevées au sommet de sa carrière, sont très prisées des collectionneurs sérieux et, en tant que telles, se vendent toujours bien. 110 pièces de Chu ont été mises aux enchères en 2018 et 73 se sont vendues pour un total de 55 410 000 dollars. Trois de ses œuvres ont également figuré parmi les 100 meilleures ventes aux enchères d’œuvres d’art chinois en 2018, avec un chiffre d’affaires total de 22 310 300 dollars.
  6. Wu Dayu
    Wu Dayu est un pionnier de la peinture abstraite moderne. Il est considéré comme le grand maître des premières peintures abstraites chinoises. Il a profondément inspiré et influencé de nombreux maîtres modernistes célèbres chez lui comme à l’étranger, tels que Wu Guanzhong, Zao Wou-Ki et Chu Teh-Chun. En 2018, 30 des 32 lots mis aux enchères ont été vendus, ce qui représente un taux de vente de 93,75 % et reflète l’énorme potentiel du marché de cet artiste.
  7. Hao Liang
    Hao Liang est le jeune artiste le plus en vue de Chine et jouit actuellement d’une énorme visibilité sur la scène internationale. Bien que ses œuvres arrivent rarement sur le marché, avec seulement cinq lots mis aux enchères en 2018 (dont quatre vendus), il s’agit d’un artiste qui a indéniablement l’impact et l’étoffe d’une star. En mai 2018, Hao a inauguré son exposition intitulée Portraits and Wonders à la Gagosian Gallery de New York, où le dévoilement de ses nouvelles peintures à l’encre a renforcé sa position dans la constellation artistique mondiale.
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK