Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Investir dans l’Art

A l’heure des taux d’intérêt négatifs, l’Art constitue plus que jamais une alternative sérieuse aux placements traditionnels. D’un point de vue financier, l’Art partage de nombreuses caractéristiques avec l’immobilier : hétérogénéité quasi parfaite des biens, frais de transaction élevés, faible liquidité, évolution lente des prix (+18% seulement depuis 2000). Pourtant, des stratégies simples d’investissement ont démontré que l’Art pouvait prétendre à des rendements compétitifs sur le moyen et le long terme.

Performances générales

Inspiré par les indices boursiers de référence, l’Artprice100© retrace la valeur d’un portefeuille-type, composé des 100 artistes les plus importants du second marché. Sa composition est ajustée une fois par an, au 1er janvier, afin d’investir dans les 100 artistes les plus performants sur les cinq années précédentes et qui répondent par ailleurs à un critère essentiel de liquidité : au moins dix œuvres homogènes vendues annuellement. Le poids de chaque artiste est fixé proportionnellement à son produit de ventes sur la période concernée.

Indices des prix Artprice du Marché de l’Art vs. S&P 500

Indices des prix Artprice du Marché de l’Art vs. S&P 500

Les performances de l’Artprice100© confirment qu’une stratégie d’investissement simple peut offrir des rendements nettement supérieurs à ceux du Marché de l’Art dans son ensemble, mais aussi surpasser les rendements des marchés financiers. L’Artprice100© constitue ainsi un exemple de portefeuille à la fois cohérent et bien diversifié, dont le seul défaut tient à sa plus grande corrélation avec le S&P500 que l’Indice global des prix Artprice.

Méthode des ventes répétées

L’évolution du prix d’un échantillon de 5.660 lots, vendus en 2018 et pour lesquels une précédente vente aux enchères a pu être clairement identifiée, révèle que le rendement annuel moyen des œuvres en circulation atteint à présent +7%, pour une durée de détention moyenne de 11 années.

La segmentation par gamme de prix révèle que les rendements espérés varient sensiblement en fonction de l’investissement initial : la rentabilité augmente en effet avec le prix d’achat, jusqu’à un certain seuil du moins. Au-delà du million de dollars, la volatilité des prix diminue et les rendements plafonnent légèrement.

Rendement des œuvres acquises aux enchères et revendues en 2018

Prix d’achat ROI Années de détention
10.000$ – 50.000$ 6,2% 12,5
50.000 – 200.000$ 7,0% 11,5
200.000$ – 1m$ 8,2% 10,5
> 1m$ 7,6% 9,6
© Artprice.com

L’échantillon révèle de plus que c’est sur le long terme (durées de détention supérieures à 15 ans) que les collectionneurs enregistrent les plus belles plus-values, capables de profiter pleinement de la construction de la cote d’un artiste. Les meilleures opérations financières enregistrées en 2018 mettent en lumière des œuvres acquises relativement tôt dans la carrière d’artistes devenus aujourd’hui les icônes de l’Art d’Après-Guerre ou Contemporain.

Top 10 des prises de valeurs enregistrées en 2018 (sélection)

Vente 1 Vente 2
Artiste Œuvre Prix Vente Prix Vente
1 LIN Richard Feb 63 – 65 Painting Relief 1.096 $ 28/06/1991 Christie’s Londres 208.948 $ 19/11/2018 Christie’s Londres
2 SAN Yu Femme aux bras levés (c.1920-30) 1.204 $ 11/12/2000 Piasa Paris 170.025 $ 24/03/2018 Sotheby’s Paris
3 Jean-Michel BASQUIAT Red Rabbit (1982) 63.525 $ 04/05/1993 Sotheby’s New York 6.612.500 $ 17/05/2018 Christie’s New York
4 Keith HARING Sister Cities – For Tokyo (1985) 46.000 $ 13/11/1998 Christie’s New York 4.455.000 $ 14/11/2018 Sotheby’s New York
5 Frantisek FOLTYN Composition (1927) 4.047 $ 16/04/1992 Briest Paris 356.176 $ 13/11/2018 Sotheby’s Londres
6 Vasilij SUCHAEV Russian landscape (1922) 6.667 $ 29/04/1999 Sotheby’s Londres 559.419 $ 05/06/2018 Sotheby’s Londres
7 Andy WARHOL Last Supper (1986) 116.430 $ 29/06/1988 Phillips Londres 8.752.500 $ 17/05/2018 Phillips New York
8 Bridget RILEY Close By (1992) 30.378 $ 12/12/1997 Christie’s Londres 2.275.195 $ 04/10/2018 Christie’s Londres
9 Kay SAGE Festa (1947) 6.050 $ 25/04/1986 Sotheby’s New York 444.500 $ 12/11/2018 Christie’s New York
10 Yayoi KUSAMA Pumpkin (1990) 16.800 $ 15/03/2006 Sotheby’s New York 999.000 $ 15/11/2018 Sotheby’s New York
© Artprice.com

Le peintre minimaliste LIN Richard, disparu en 2011, enregistre la plus belle plus-value de l’année : le prix de sa toile Feb 63-65 Painting relief a été multiplié par 190 depuis son dernier passage aux enchères, il y a 27 ans. Cette opération correspond à un retour sur investissement annuel moyen de +32%, sur plus d’un quart de siècle.

De manière tout aussi spectaculaire, le prix du dessin Femme aux bras levés de SAN Yu a été multiplié par 140 depuis sa dernière vente à Drouot en 2000. La prise de valeur exceptionnelle de cette oeuvre, plusieurs dizaines d’années après la disparition de l’artiste, repose de toute évidence sur le nouveau succès rencontré par les peintres franco-chinois du 20ème siècle (Zao Wou-Ki, Chu Teh-Chun, etc.). Alors qu’une dizaine d’oeuvres sur papier de San Yu étaient vendues aux enchères annuellement au début des années 2000, Artprice recense désormais plus de 100 transactions chaque année, avec un taux d’invendus extrêmement faible (6% en 2018).

Le réveil des artistes femmes

Parmi les transformations les plus importantes du Marché de l’Art, la nouvelle reconnaissance accordée aux artistes femmes offre de formidables opportunités d’investissement. A la lumière des derniers résultats, certaines œuvres de Bridget RILEY se sont révélées aussi performantes que celles de Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol ou Keith Haring sur les 20 dernières années. Achetées quelques dizaines de milliers de dollars dans les années 1990, leurs toiles valent à présent plusieurs millions chacune.

Une autre Britannique, Cecily BROWN, connaît un succès tout aussi rapide. La toile Suddenly Last Summer (1999), introduite sur le marché par Larry Gagosian en 2000 à New York, est passée une première fois en salle de ventes en mai 2009 chez Phillips, qui l’a adjugée 662.500$. Douze mois plus tard, elle est à nouveau proposée chez Sotheby’s, qui la vend cette fois un peu plus de 1 m$. Le 16 mai 2018 enfin, Suddenly last summer établit un nouveau record pour Cecily Brown, chez Sotheby’s à New York, à 6.776.200$.

Cette nouvelle reconnaissance s’applique aussi aux artistes du XIXème siècle, comme Mary Cassatt, une proche de Berthe Morisot et à propos de laquelle Degas disait «je ne supporte pas qu’une femme dessine aussi bien ». Sur le long terme, l’évolution des prix des œuvres de Mary Cassatt s’est révélée sensationnelle : acquise en 1984 pour 242.000$, A goodnight hugh (1880)  a été revendue cette année chez Sotheby’s pour 4.518.200$, soit un retour sur investissement annuel de +9% sur 34 années.

Mary Cassatt (1844-1926) A Goodnight Hug (1880)

Mary Cassatt (1844-1926)
A Goodnight Hug (1880)

Vers une plus grande stabilité

Curieusement, le marché des Maîtres Anciens offre également des opportunités de plus-values sur le court terme. Des œuvres manquent parfois de visibilité dans des ventes ordinaires et peuvent être acquises bien au-dessous de leur valeur de marché. Chaque année, des exemples d’achat et de reventes très rapides (dans l’année) révèlent des formes manifestes d’arbitrage : des stratégies qui permettent à certains collectionneurs-investisseurs de réaliser des plus-values importantes en un temps réduit, généralement en incluant une oeuvre dans une vente plus prestigieuse.

Top 5 des reventes enregistrées en 2018 (sélection)

Vente 1 Vente 2
Artiste Œuvre Prix Vente Prix Vente
1 Pietro BIANCHI (1694-1740) The Judgement of Midas 14.458 $ 23/03/2018 Koller Zurich 56.444 $ 23/10/2018 Dorotheum Vienne
2 Giovanni ODAZZI (1663-1731) The Temptation of Saint Anthony 10.411 $ 07/03/2018 Wolley & Wallis Salisbury 37.629 $ 23/10/2018 Dorotheum Vienne
3 A.R. PENCK (1939-2017) Kopf oder Adler (2002) 6.223 $ 17/02/2018 Galleria Pananti Florence 22.303 $ 05/12/2018 Phillips Londres
4 Olivier DEBRÉ (1920-1999) Untitled (1958) 1.594 $ 20/06/2018 Beaussant- Lefevre Paris 5.690 $ 06/12/2018 Sotheby’s Paris
5 Sofu TESHIGAHARA (1900-1979) Tableau graphisme (1971) 2.655 $ 16/05/2018 Expertisez.com Paris 8.783 $ 01/10/2018 Sotheby’s Hong Kong
© Artprice.com

De nombreux services de veille permettent aujourd’hui aux collectionneurs et aux professionnels de se tenir informés continuellement des œuvres mises en ventes. Les outils d’aide à la décision d’Artprice, développés pour analyser la construction des prix et la structure du marché de chaque artiste, doivent de plus en plus contribuer à stabiliser le Marché de l’Art et le rendre plus efficient.

Pietro Bianchi (1694-1740) The Judgement of Midas

Pietro Bianchi (1694-1740)
The Judgement of Midas

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK