Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Ventes d’art contemporain de Londres : de l’énergie à revendre

[15/02/2010]

 

Avec un chiffre d’affaires en hausse de 255 % par rapport à février 2009, les cessions d’art contemporain de Christie’s et Sotheby’s confirment la reprise du marché haut de gamme (produit de ventes février 2010 : 79,5 M£ contre 22,3M£ pour les mêmes cessions 2009).

Les bonnes nouvelles s’enchaînent depuis novembre 2009 : tout d’abord avec Andy WARHOL triplant largement son estimation haute le 11 novembre à New-York pour 200 One Dollar Bills (39M$, Sotheby’s), puis avec l’envolée spectaculaire de L’homme qui marche I d’Alberto GIACOMETTI le 3 février, s’imposant comme le nouveau record mondial pour une œuvre d’art à 58M£ (le record s’entend en livres sterling), la réussite enfin des cessions impressionnistes et modernes puis des cessions contemporaines (96% des lots vendus chez Sotheby’s et 90% chez Christie’s).

Sotheby’s ouvrait les enchères le 10 février avec “Zero”, volet consacré à la dispersion de 49 chefs-d’œuvre de la collection Sammlung Lenz Schönberg. La cohérence de cette collection, sa provenance et sa confidentialité (œuvres vierges d’enchère jusqu’alors) furent des atouts majeurs. “Zero” a généré 23,2M£ et 19 records dont celui d’une œuvre au feu d’Yves KLEIN (Est: 2,8M£-3,5 M£, vendue 3,2M£), d’une œuvre sur cuivre de Lucio FONTANA (Concetto Spaziale, New York 26, Est: 1,5 -2M£, vendue 3M£). Autres sommets frappés pour Heinz MACK (Untitled, Est: 25 000-35 000£, vendu 205 250£), Günther UECKER (Haar der nymphen Est: 100 000-150 000£, vendu 825 250£) ou Roman OPALKA dont les Détails 5006016 – 5023628; 5023629 – 5049738; 5049739 – 5065512 se sont arrachés £713,250 (est. 240 000-360 000£).Après cette première phase stimulante, l’autoportrait très attendu de Lucian FREUD (Self-Portrait with a Black Eye, 1978) décrit par Sotheby’s comme “le plus important autoportrait de l’artiste jamais apparu à une enchère” est parti sous son estimation à 2,8M£. La superbe toile Untitled de Willem DE KOONING s’est par contre arrachée à 3,9M£ contre une estimation haute de 3M£.

Chez Christie’s, le produit des ventes du 11 février au soir affiche 39M£ (contre 7 M£ en 2009) dont on doit le quart aux performances d’Yves Klein. L’Anthropométrie (ANT 5) et le Relief Eponge Or (RE 47 II) sont partis respectivement à 4,1M£ et 5,8M£. Ces résultats étaient attendus car les pièces sont majeures. Le Relief Eponge Or est d’ailleurs parti dans son estimation. On ne connaît que deux reliefs de cette qualité. Le record de Klein est toujours détenu par un relief bleu, Archisponge (RE 11), vendu l’équivalent de 12M£ le 11 novembre 2008 (19M$, Sotheby’s).
Les autres enchères millionnaires de Christie’s ont récompensé Frank AUERBACH, Andy Warhol (dollar-sign), Peter DOIG (Concrete Cabin West Side), Piero MANZONI (Achrome), Martin KIPPENBERGER (Fliegender Tanga (Flying Tanga)) et une Nurse de Richard PRINCE.

Les œuvres majeures sont de retour en salles. Le marché de l’art haut de gamme se réveille après un bref purgatoire de dix-huit mois. Les acteurs du marché de l’art haut de gamme clament le retour de la confiance et s’en congratulent. Mais la confiance n’est pas encore de mise sur le marché « moyen de gamme » où l’on redoute une hausse générale des prix poussée par quelques résultats d’exception. 42% des votants de l’AMCI pensent que les prix vont poursuivre leur hausse dans les 3 prochains mois.

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK