Top 10 : Peintures Abstraites Modernes

[14/09/2012]

 

Le vendredi, c’est Top ! Un vendredi sur deux, Artprice vous propose un classement d’adjudications par thème. Cette semaine : les dix plus belles enchères de peinture abstraite moderne de ces 12 derniers mois

Longtemps considérée comme la première œuvre abstraite, l’aquarelle Sans titre (1910) de Wassily KANDINSKY illustre la naissance officielle de l’art abstrait. L’abstraction signe un tournant radical dans la définition, le fondement même de l’art, car en faisant fit de la réalité qui était jusque-là le point de départ des artistes, elle ouvre les portes d’une peinture spirituelle où la liberté de l’esprit prime. En dehors de l’initiateur Kandinsky, Kasimir Sevrinovitch MALEVICH et Piet MONDRIAAN ont eux aussi, plus ou moins simultanément, largement participé au développement de l’abstraction. Dans le contexte du début du XXème siècle riche en découvertes scientifiques (apparition de la physique quantique, théorie de la relativité), une nouvelle conception du monde s’installe et ouvre la voie à une appréhension de l’art jusqu’alors inexplorée. Très appréciées par les amateurs et collectionneurs, les œuvres abstraites signent régulièrement des records époustouflants en salles. Les surenchères pour des œuvres d’art moderne ayant été particulièrement spectaculaires sur la première moitié de l’année 2012, quels chefs-d’œuvres abstraits ont été récompensés par les plus belles adjudications ?
Ce classement des 10 meilleures enchères frappées ces 12 derniers mois met à l’honneur cinq artistes. Parmi eux, quatre Américains raflent sept places sur dix, grâce à des œuvres de la seconde moitié du XXème siècle : Clyfford STILL (3 places), Mark ROTHKO (2 places ; Rothko est né en Lettonie, mais émigre aux États-Unis à l’âge de 10 ans), Jackson POLLOCK, Barnett NEWMAN. Seul rescapé européen, l’Espagnol Joan MIRO est loin d’être délaissé et emporte les 3ème, 5ème et 10ème positions avec en prime un nouveau record !

Top 10 : Peintures Abstraites Modernes

Rang Artiste Adjudication Oeuvre Vente
1 Mark ROTHKO $77500000 Orange, Red, Yellow (1961) 08/05/2012 (Christie’s NEW YORK NY)
2 Clyfford STILL $55000000 « 1949-A-No . 1 » (1949) 09/11/2011 (Sotheby’s NEW YORK NY)
3 Joan MIRO $32938500 Peinture (Etoile Bleue) (1927) 19/06/2012 (Sotheby’s LONDON)
4 Clyfford STILL $28000000 1947-Y-No. 2 (1947) 09/11/2011 (Sotheby’s NEW YORK NY)
5 Joan MIRO $23683500 Painting Poem (Le corps de ma brune puisque je l’aime comme ma chatte h (1925) 07/02/2012 (Christie’s LONDON)
6 Jackson POLLOCK $20500000 Number 28 (1951) 08/05/2012 (Christie’s NEW YORK NY)
7 Barnett NEWMAN $20000000 Onement V (1952) 08/05/2012 (Christie’s NEW YORK NY)
8 Clyfford STILL $17500000 Ph-1033 (1976) 09/11/2011 (Sotheby’s NEW YORK NY)
9 Mark ROTHKO $16500000 White Cloud (1956) 08/11/2011 (Christie’s NEW YORK NY)
10 Joan MIRO $13200000 « Tête humaine » (1931) 02/05/2012 (Sotheby’s NEW YORK NY)

Les œuvres d’après-guerre ont le vent en poupe

Les plus belles ventes d’œuvres abstraites ont, ces douze derniers mois, été signées en Occident avec 80 % des adjudications réalisées à New York et 20 % à Londres. Les ventes new-yorkaises dominent largement le tableau grâce à un corpus d’œuvres d’après-guerre, époque où la Grande Pomme s’impose dans l’histoire de l’art et du marché. Scène artistique centrale de cette époque, New York a sous la main des collections sans précédent, riches de chefs-d’œuvre particulièrement convoités.
Une vacation se démarque : la vente du soir d’art d’après-guerre et contemporain menée par la maison de vente Christie’s le 8 mai 2012. En totalisant 21 nouveaux records mondiaux, cette vente signait les 1ère, 6ème et 7ème places de ce Top 10 abstraction. La plus belle adjudication revient à la sublime Orange, Red, Yellow de Mark Rothko : en partant pour 77,5 m$, elle a révisé de 12,5 m$ un record jusqu’alors tenu par les 65 m$ de White Center (Sotheby’s New York, le 15 mai 2007). Avec Number 28 et ses 20,5 m$, Christie’s signait aussi un nouveau record pour Jackson Pollock, doublant presque le précédent (Number 12, adjugé 10,4 m$, Christie’s New York, le 11 mai 2004). A la 7ème place, Ornement V de Barnett Newman a électrisé les enchères pour s’envoler à 20 m$, quadruplant dans la foulée l’ancien record de l’artiste (Untitled, 4,6 m$, Christie’s New York, le 13 mai 2008).
Même s’il ne signe pas la plus belle enchère de ce Top emportée par Rothko et son Orange, Red Yellow, Clyfford E. Still obtient le meilleur produit de ventes de ce classement avec 100,5 m$ cumulés en 3 coups de marteau. La demande s’est accélérée depuis les années 2000 autour des œuvres de l’Américain qui n’affiche que 30 adjudications à son compteur, dont 12 millionnaires, toutes frappées entre mai 2000 et juillet 2012. 2ème enchère de ce top, 1949-A-No. 1 s’est envolée à 55 m$ doublant son estimation basse le 9 novembre 2011 (par ailleurs, l’artiste signait lors de cette même vacation sa seconde adjudication historique avec 1947-Y-No. 2,, cédée 28 m$).

Le marché le plus haut de gamme de l’art abstrait vendu à Londres cette année eut raison de miser sur deux chefs-d’œuvre de Joan Miró, dont l’un a établi un nouveau record pour l’artiste  : cédée près de 33 m$, l’oeuvre Peinture (étoile bleue) enterrait en effet de 10 m$ le précédent sommet de l’artiste (Painting Poem, adjugée 23,68 m$ le 7 février 2012 chez Christie’s Londres).

Grand absent de ce classement avec un vieux record de 1990 (Fugue, cédée 19 m$, Sotheby’s New York, le17 mai), Kandinsky sera prochainement au centre des attentions. En effet, Christie’s New York annonce une estimation à 20 m$-30 m$ pour le chef-d’œuvre Study for improvisation 8 mis en vente le 7 novembre prochain (Evening sale of Impressionist). Il suffit que son estimation basse soit atteinte pour que le record du père de l’art abstrait soit révisé et pour que continue cette pluie de records qui témoigne une fois de plus de la ruée sur les valeurs sûres.