Premier trimestre 2013 vs 2012

[26/04/2013]

 

Le vendredi, c’est Top ! Un vendredi sur deux, Artprice vous propose un classement d’adjudications par thème. Cette semaine : les dix meilleures enchères du premier trimestre 2013 comparées à celles du premier trimestre 2012.

L’accès au Top 10 des adjudications trimestrielles répond à plusieurs critères récurrents : il s’agit d’abord d’obtenir une adjudication au moins supérieure à 10 m$ ; ce coup de marteau est ensuite signé à Londres dans 90 % des cas, lors des ventes impressionnistes et modernes de Christie’s ou Sotheby’s. Les exceptions venant confirmer la règle nous rappellent que le marché haut de gamme se joue aussi, plus sporadiquement et à la même époque, à New York (les ventes impressionnistes et modernes de New York se tenant chaque mois mai) et en Chine (les calligraphies historiques de EMPEROR HUIZONG se classaient quatrième au premier trimestre 2012).

Top 10 : les dix meilleures enchères du premier trimestre 2013…

Rang Artiste Adjudication Oeuvre Vente
1 Pablo PICASSO 40088550$ Femme assise près d’une fenêtre (1932) 05/02/2013 (Sotheby’s LONDON)
2 Amedeo MODIGLIANI 37752000$ Jeanne Hébuterne (Au chapeau) (1919) 06/02/2013 (Christie’s LONDON)
3 Francis BACON 19282720$ « Three Studies for a Self-Portrait » (1980) 12/02/2013 (Sotheby’s LONDON)
4 Pierre-Auguste RENOIR 13527800$ L’ombrelle (1878) 06/02/2013 (Christie’s LONDON)
5 Jean-Michel BASQUIAT 12981200$ Museum Security (Broadway Meltdown) (1983) 13/02/2013 (Christie’s LONDON)
6 Claude MONET 12576800$ Nymphéas avec reflets de hautes herbes (1914/17) 05/02/2013 (Sotheby’s LONDON)
7 Claude MONET 12262380$ Le Givre à Giverny (1885) 05/02/2013 (Sotheby’s LONDON)
8 Joan MIRO 11790750$ « Femme rêvant de l’évasion » (1945) 05/02/2013 (Sotheby’s LONDON)
9 Gerhard RICHTER 11730000$ Abstraktes Bild (2004) 13/02/2013 (Christie’s LONDON)
10 Bartolomeo DELLA PORTA 11500000$ The Madonna and Child () 30/01/2013 (Christie’s NEW YORK NY)

Top 10 : …comparées à celles du premier trimestre 2012.

Rang Artiste Adjudication Oeuvre Vente
1 Francis BACON 29999100$ « Portrait of Henrietta Moraes » (1963) 14/02/2012 (Christie’s LONDON)
2 Henry MOORE 26841300$ Reclining Figure : Festival (1951) 07/02/2012 (Christie’s LONDON)
3 Joan MIRO 23683500$ Painting Poem (Le corps de ma brune puisque je l’aime comme ma chatte h (1925) 07/02/2012 (Christie’s LONDON)
4 EMPEROR HUIZONG 22120000$ Calligraphy (1104) 02/01/2012 (Chinese Culture Art Auction Co. Ltd ??)
5 Juan GRIS 14525880$ Le livre (1915) 07/02/2012 (Christie’s LONDON)
6 Vincent VAN GOGH 14210100$ Vue de l’asile et de la Chapelle de Saint Rémy (1889) 07/02/2012 (Christie’s LONDON)
7 Gerhard RICHTER 13894320$ Abstraktes Bild (1994) 14/02/2012 (Christie’s LONDON)
8 Paul SIGNAC 12315420$ La Corne d’Or, Constantinople (1907) 07/02/2012 (Christie’s LONDON)
9 Claude MONET 11557360$ L’Entrée de Giverny en Hiver (1885) 08/02/2012 (Sotheby’s LONDON)
10 Ernst Ludwig KIRCHNER 10290800$ Das Boskett: Albertplatz in Dresden (The Bosquet: Albertplatz in Dresde (1911) 08/02/2012 (Sotheby’s LONDON)

 

 

En 2013, le marché haut de gamme se maintient bien, le Top trimestriel affichant une hausse de 4 m$ par rapport au Top 2012 (les recettes hors frais 2013 sont de 183,4 m$ contre 179,4 m$ en 2012). Les grands fidèles du marché haut de gamme, des signatures chéries des collectionneurs les plus puissants de la planète, sont en premier lieu des artistes modernes et contemporains. En 2012 comme en 2013, les toiles de Claude MONET, Joan MIRO, Francis BACON et Gerhard RICHTER (seul artiste vivant du classement), sont abonnées aux plus hauts niveaux de prix.
Le grand absent de l’année dernière, Pablo PICASSO, s’est rattrapé lors des ventes de février 2013 à Londres, grâce à une toile de 1932, année fétiche pour l’artiste et le marché.

Picasso : l’année 1932
L’obtention, dans une grande vente, d’une toile aboutie de Picasso datant de 1932 est un graal prometteur d’enchères multimillionnaires. Dans le Top 10 des adjudications de l’artiste, la moitié récompense en effet des oeuvres réalisées cette année là, époque où, encore marié à la danseuse Olga Khokhlova, il fréquente déjà Marie-Thérese Walter (avec qui il aura Maya) et, où le Kunsthaus de Zürich lui orchestre sa toute première rétrospective.

Femme assise près d’une fenêtre est une représentation de Marie-Thérese Walter datant de 1932. Adjugée plus de 40 m$ le 5 février 2013, cette toile s’impose depuis comme la neuvième meilleure enchère de l’artiste et elle partage le peloton de tête des résultats d’enchères de Picasso avec quatre peintures réalisées la même année : Le Rêve (vendue 44 m$, 10/11/1997, Christie’s New York), Nu au fauteuil noir (41 m$, 09/11/1999, Christie’s New York), Nature morte aux tulipes (37 m$, 08/11/2012, Sotheby’s New York) et le record absolu de l’artiste emporté par Nude, Green Leaves and Bust (95 m$, 04/05/2010, Christie’s New York).
Femme assise près d’une fenêtre est une huile sur toile de 146 cm x 114 cm, vendue dans la fourchette d’estimation de Sotheby’s (25,5 m£), qui l’estimait entre 25 m£ et 35 m£. Ce tableau était déjà passé aux enchères en 1997 chez Christie’s à New York, où il avait été adjugé 6,8 m$ (soit 4,1 m£). Entre la première et la seconde adjudication, 16 ans et plus de 33 m$ se sont écoulés, faisant grimper la cote de cette œuvre de près de 490 % ! Le sujet romantique, l’audace de la composition, les inflexions matissiennes, la majesté des dimensions et cette fameuse année 1932, sont autant d’arguments qui ont nourri l’estimation forte de Sotheby’s, selon laquelle l’œuvre aurait pu ajouter quelques millions supplémentaires à son score.

Aucun Picasso de cette envergure n’avait alimenté les grandes ventes impressionnistes et modernes du premier semestre 2012, expliquant notamment l’absence de Pablo Picasso dans le classement d’alors et le prix du ticket d’entrée du Top 2013 qui s’élève à 10 m$ de plus que l’année passée.

Les artistes et leurs muses
Autre denrée rare : Amedeo MODIGLIANI s’arroge la deuxième place du Top 2013 grâce au portrait Jeanne Hébuterne (Au chapeau), achevé en 1919, soit deux ans après sa rencontre sa muse. Les grands collectionneurs seraient-ils romantiques ? Ils sont en tous cas irrémédiablement sensibles à l’histoire de l’artiste contenu dans le sujet de l’œuvre, portant aux nues l’histoire d’amour de Picasso avec Marie-Thérèse Walter, comme celle, tragique, de Modigliani avec la jeune Jeanne Hébuterne, qui se défenestrait à 21 ans, peu après la mort de l’artiste.

Le portrait de Jeanne Hébuterne (au chapeau) a atteint 37,7 m$ le 6 février 2013 chez Christie’s (24 m£), devenant la seconde peinture de Modigliani la plus chère. Ce n’est pas tout, à l’instar de la Femme assise près d’une fenêtre de Picasso, Jeanne Hébuterne (au chapeau) est passée plusieurs fois en salles de ventes, dont une fois en 2006. De retour sur le marché après seize ans, sa cote a flambé de 333 %, passant de 8,7 m$ en 1997 à 29 m$ de plus en 2013. Les toiles représentant Jeanne Hébuterne sont rarissimes (moins de vingt tableaux ont été proposés en salles ces vingt dernières années), d’où une surenchère spectaculaire lorsqu’un chef-d’œuvre refait surface en salles.

Vers un rajeunissement du Top ?
Londres, capitale du marché de l’art au premier trimestre chaque année, récompense naturellement des artistes en majorité européens de l’époque impressionniste et moderne (six places en 2013, sept en 2012). Les maisons de ventes soignent particulièrement l’orchestration de ces vacations car le secteur impressionniste et moderne représente près de la moitié de leurs recettes annuelles aux enchères.
La raréfaction de ces œuvres tend néanmoins à un rajeunissement du Top : Francis Bacon, Jean-Michel BASQUIAT et surtout Gerhard Richter en témoignent. En 2012, une toile de 1963 signée Bacon s’arrogeait la première place du classement trimestriel. À l’instar des œuvres sus-mentionnées de Picasso et de Modigliani, l’œuvre de Bacon récompensait un portrait, celui d’Henrietta Moraes, pour un résultat équivalent à 29,99 m$. Francis Bacon fit mieux encore à l’occasion des ventes new-yorkaises du mois de mai 2012, avec Figure Writing Reflected In Mirror (1976), une toile cédée à son estimation haute de 40 m$ (9 mai chez Sotheby’s New York). Ici encore, cette œuvre implique un sujet intime, celui de George Dyer, amant et modèle phare de l’artiste.