Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Phillips : le goût éclectique

[21/02/2017]

Les sociétés de ventes révélent les cartes qui seront jouer début mars à Londres sur de l’art du XXème siècle et contemporain. Outre les ventes de prestige de Christie’s et Sotheby’s, Phillips affiche déjà un catalogue particulièrement dense et diversifié pour sa vente du 10 mars 2017. Les 180 lots promettent plus de trois heures d’enchères autour de signatures aussi incontournables que celles de Picasso, Keith Haring, Warhol, Sam Francis, Sigmar Polke, Cindy Sherman ou Ai Weiwei, tout en révélant de nouvelles recrues trentenaires, à l’image du thaïlandais Korakrit Arunanondchai, de la Californienne Margo Wolowiec, du newyorkais Wyatt Kahn, du français Cyprien Gaillard, du Britannique Eddie Peake ou encore du très médiatisé Lucien Smith, le plus jeune artiste de la vente, né en 1989. Entre les lots offerts à moins de 10 000£ ou à plus de 100 000 £, Artprice vous propose un décryptage de quelques œuvres choisies au catalogue, entre petits formats d’artistes très cotés et œuvres imposantes pouvant tout autant intéresser les grands collectionneurs que les musées.

De petits formats très cotés

Oeuvre précoce de Warhol, dessin de Picasso ou peinture originale de Richter sur un support peu convenu, la vente du 10 mars entend séduire un large panel de collectionneurs avec de petits formats d’artistes reconnus.

Entre 10 000 et 15 000£ : c’est l’estimation pour un petit travail à l’encre et collage signé du jeune peintre roumain Adrian GHENIE. Rappelons que Ghenie est l’un des rares artistes au monde récompensé à coup de millions à moins de 40 ans et qu’on lui doit le meilleur coup de marteau de la vente Christie’s du 6 octobre dernier, avec la grande toile Nickelodeon estimée entre 1 et 2 m$ et finalement vendue pour… 9m$.

Entre 12 000 et 18 000£ pour chacune des deux œuvres brodées d’Alighiero BOETTI (1940-1994) : Il silenzio é d’oro et Cinque x cinque venticinque, chacune mesurant une vingtaine de centimètres et datées de 1988. Notons néanmoins que, sur les trente dernières années, les couleurs brodées se sont malheureusement altérées et apparaissent aujourd’hui un peu délavées.

Une estimation de 18 000 à 22 000£ accompagne un petit dessin au crayon de Pablo PICASSO (1881-1973). Ce format tout en longueur de 11 x 27 cm intitulé Etude pour le Photographe date de 1964 et sa provenance est impeccable, jusqu’alors préservée du marché dans une collection privée aux Pays-Bas.

Entre 30 000 et 50 000£ sont attendus pour un dessin au crayon de 30 centimètres de haut signé Yoshitomo NARA (1959), artiste japonais parmi les plus convoités du monde, dont l’indice de prix affiche une hausse de +335% sur la décennie.

1700 £ le centimètre, c’est environ le prix demandé pour une élégante paire de chaussures dessinée en 1948 par le jeune Andy WARHOL, alors âgé de 20 ans…

Entre 60 000 et 80 000£ : un autre pallier de prix est attendu pour une petite Jackie de Warhol. Parfaitement datée de 1964 et vierge du marché, ce petit bijou de 45 centimètres fut acquis par son propriétaire actuel en 1967, directement des mains de l’artiste. La provenance est donc parfaite et l’estimation ne devrait pas effrayer les amateurs, compte tenu de la vente d’une version similaire mais sur fond or, pour 285 000 £ en novembre 2016 chez Christi’es à New York (soit 355 500 $).

Entre 80 000 et 120 000£ pour un petit Gerhard RICHTER. L’oeuvre de l’artiste allemand mesure 25 centimètres, soit la taille de l’ouvrage qu’elle recouvre. Elle fait partie d’une édition très spéciale sur 20 exemplaires, 20 livres ayant été peints d’une abstraction à l’huile. Une Miniature de Richter de huit centimètres s’étant vendue près de 48 000£ il y a trois mois à Berlin (près de 60 000$ chez Grisebach Berlin le 2 décembre 2016), ce petit format devrait atteindre sans encombre sa fourchette d’estimation…

Plus haute encore est attendue Samurai Tree 3L de l’artiste mexicain post-minimaliste Gabriel OROZCO (1962). Du haut de ses 55 centimètres, cette toile est typique de l’équilibre recherchée dans les meilleures œuvres de l’artiste… en outre, cette même œuvre a déjà été vendue par Phillips. C’était en 2008 et au prix de 90 500£, soit 179 000$. L’estimation actuelle laisse envisager un prix multiplié par deux en moins de 10 ans (160 000-250 000£).

Les œuvres de stature muséale

Les adeptes de grands formats et d’oeuvres emblématiques devront prévoir 20 000 à 30 000£ selon l’estimation fournie, pour un majestueux dessin signé Jan FABRE, un tour de force et de patience entièrement réalisé au stylo bic en 1989. Acquis à Gêne auprès de la galerie Gallian par son propriétaire, il fait sa première apparition en salle de ventes.

Doublez la mise pour plonger la tête dans les étoiles vues par Thomas RUFF avec le cliché Star 13h 25m / -30° (STE 3.24) édité sur deux exemplaires. Achetée directement à l’artiste, cette œuvre de 260 x 188 cm affiche une estimation prudente de 50 000-70 000£.  D’autres œuvres de même stature ont déjà passé les 60 000£ (90 000 $) aux enchères par le passé.

Prévoir 70 000£ au minimum pour une œuvre à quatre mains signée par William Kentridge et Marguerite Stephens : Streets of the City est une édition sur six exemplaires de grandes dimensions (380 x 380 cm). Il s’agit au passage d’une œuvre présentée sur l’exposition William Kentridge: Thick Time qui s’est tenue à la Whitechapel Gallery du 21 Septembre 2016 au 15 janvier dernier.

Entre 100 000 et 150 000£ sont attendus pour une sculpture de Urs FISCHER, Lion in Chains achetée en 2014 à la galerie Gagosian de New York. L’artiste Suisse d’adoption new-yorkaise compte parmi les artistes contemporains les plus cotés du monde. En 2015, Christie’s vendait une sculpture en paraffine sans titre pour 2,4 m$, soit 600 000 $ au-delà de l’estimation haute. Fischer a déjà passé les 6m$ pour une sculpture monumentale Untitled (Lamp-Bear), vendue en 2011 chez Christie’s à New York.

Plusieurs œuvres n’en sont pas à leur premier passage en salles des ventes. Certains collectionneurs se défaisant rapidement de leurs pièces contemporaines, ce qui constituer une bonne opportunité d’achat… exemple avec une technique mixte de Jonathan MEESE, Dr. Kubros (Sankt Maria Pjarr) vendue l’équivalent de 8 000£ en 2012 (12 500$ chez Phillips de Pury & Company New York) et proposée cette fois à une estimation basse de 5 000£. Autre exemple avec une sulfureuse sculpture des frères Jake & Dinos CHAPMAN, le terrifiant Cockroach Kid. Ce sujet est resté invendu à plusieurs reprises : en 2007 chez Phillips de Pury & Company New York, en 2013 chez Sotheby’s Londres, en 2015 chez Christie’s à Londres. L’estimation est donc révisée à la baisse, partant à 12 000£ contre 15 000£ ou 20 000£ précédemment.

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité OK