Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Paris / Londres – les prochaines ventes impressionnistes et modernes

[15/06/2010]

 

Avant une période d’accalmie dans le monde des enchères cet été, le marteau promet de frapper fort à Londres avec la dispersion de la collection Polaroid (pour payer ses dettes) les 21 et 22 juin, les ventes impressionnistes et modernes des 23 et 24 juin et les cessions d’art contemporain les 28 et 29 juin. Les œuvres phares de ces vacations sont annoncées depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois. Après les récents records de Alberto GIACOMETTI et Pablo PICASSO, sont particulièrement attendus le Portrait d’Angel Fernández de Soto de Picasso et les Nymphéas de Claude MONET, chacun annoncé entre 30-40m£ chez Christie’s. Chez Sotheby’s, le clou de la vente pourrait être le record mondial d’André DERAIN avec les Arbres à Collioure, issu du “coffre Vollard”.

Le Coffre Vollard : une histoire rêvée pour les collectionneurs
Le coffre Vollard contenait un véritable chef-d’œuvre signé Derain. Les autres pièces, mineures, affichent le double atout d’une provenance idéale et d’une aventure romanesque. Ces pièces signées Paul CÉZANNE, Pierre-Auguste RENOIR ou Edgar DEGAS étaient la propriété du grand marchand d’art Ambroise Vollard. Après son décès en 1939, un ami de Vollard, Erich Slomovic, déposait une partie des œuvres dans un coffre de banque. Sorties de l’ombre 40 années plus tard, elles déclenchèrent une laborieuse bataille judiciaire avant d’être dispersées en deux temps par Sotheby’s, à Londres le 22 juin puis à Paris la semaine suivante.
Bien que la place de marché française attire certes les collectionneurs étrangers et affiche de nouveaux records lors de ses dernières ventes de juin (l’exceptionnel résultat pour une tête de Modigliani vendue 38,5 m€ le 14 juin, ou encore Joy de Jean-Michel BASQUIAT adjugé 1,25m€ le 2 juin), Sotheby’s préfère néanmoins intégrer le chef-d’œuvre de Derain Vollard à sa vente londonienne et réserve les pièces moins importantes à Paris.
La clé de voûte de la vente est l’œuvre Arbres à Collioure, un chef-d’œuvre du fauvisme exécuté en 1905. En tenant les promesses d’une estimation de 9 à 14m£ (Londres le 22 juin), l’œuvre signerait un nouveau record pour Derain. La toile est intégrée à la vente Impressionist & Modern Art de Sotheby’s le 22 juin. Parmi les autres lots phares de la vacation, citons un exceptionnel autoportrait d’Édouard MANET (est. 20-30m£), Les Fleurs à Vétheuil de Claude Monet (est. 4-6m£), des Odalisques jouant aux dames d’Henri MATISSE (10-15m£), une Femme au chat assise dans un fauteuil de Pablo Picasso (est. 4-6m£) ou encore un Grand cirque de Marc CHAGALL (est. 2.4-3.2m£).
Les 29 juin à Paris, Sotheby’s attend 3 m€ des œuvres du coffre Vollard. La pièce maitresse est un portait inachevé d’Emile Zola par Paul Cézanne estimé 500 000- 800 000€. Le coffre renfermait aussi un monotype d’Edgard Degas, La Fête de la patronne attendu entre 200 000 et 300 0000 €, une belle épreuve du Repas Frugal de Pablo Picasso, proposée entre 180 000 et 300 000€ ; des toiles signées Louis VALTAT ou Jean PUY, nombre de dessins et lithographies de Mary CASSATT ou Renoir. Quelques morceaux d’histoire sont accessibles à partir de 400€ comme le Portrait d’Ambroise Vollard de Raoul DUFY, une eau forte imprimée en sanguine.

Christie’s offre deux œuvres au passé trouble
La vacation d’art impressionniste et moderne de Christie’s présente aussi son lot d’histoires. L’exceptionnel Portrait d’Angel Fernández de Soto par Picasso et le portrait de Ria Munk par Gustav KLIMT furent spoliés par les nazis. Les conflits de propriété réglés, ils sont enfin proposés aux acheteurs du monde entier. La toile de Gustav Klimt, Portrait of Ria Munk III, restituée en 2009 aux héritiers du modèle par la ville de Linz est annoncée entre 14-18 m£. Le Picasso de période bleue est annoncé dans la même fourchette d’estimation que des Nymphéas de Monet, soit entre 30 et 40m£. Deux mois après le record new-yorkais de Pablo Picasso à hauteur de 95m$ (Nude, Green Leaves and Bust, Christie’s), Soto en mélancolique buveur d’absinthe pourrait pulvériser son estimation.
Outre les quatre toiles de Picasso offertes pour une estimation haute de 66,5m£, Christie’s attend également 8 à 12 m£ du Parc de l’hôpital Saint-Paul de Vincent VAN GOGH et 5.5 à 8.5m£ d’un superbe Nu à la chaise longue d’Henri Matisse.

Pour les cessions contemporaines, Yves KLEIN, Lucio FONTANA et Gerhard RICHTER sont les têtes d’affiche de Sotheby’s. Jeff KOONS, Andy WARHOL et Basquiat celles de Christie’s. Comme à l’accoutumée, l’enchère record des ces cessions est annoncée pour Andy Warhol avec une Silver Liz de 1963 proposée entre 6 et 8m£. Le 11 mai dernier à New-York, Christie’s adjugeait une autre Silver Liz, plus grande et datée de 1965, à 16,3 m$ soit 10,9 m£.

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK