Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

New York : les chiffres à retenir

[19/11/2018]

Après les records emportés lors des grandes ventes d’art impressionnistes et modernes (dont ceux de René Magritte, Oskar Kokoschka, Jean Arp et Tamara de Lempicka), les cessions contemporaines de prestige font plus encore plus fort, avec deux œuvres cédées au seuil des 100 millions, chez Christie’s.

Christie’s annonce plus d’1 milliard d’œuvres vendues

Pari réussi ! Les chefs-d’œuvre de la collection de Barney Alec Ebsworth, dont la dispersion était confiée à Christie’s, ont généré 317,8 m$ le 13 novembre, dont un record exceptionnel au seuil des 100 m$ pour Hopper. Deux jours plus tard, la même société annonçait 357,6 m$ cette fois pour sa vente consacrée à l’art d’après-guerre et contemporain, avec « seulement » 85 % des lots vendus. En cumulant ces résultats à ceux des autres ventes de novembre, la puissante Christie’s dépasse le milliard d’œuvres du XXe siècle vendues sur la saison. Un résultat conforme à celui de l’an dernier, si l’on exclut les 450 m$ obtenu le 15 novembre 2017 pour le Salvator Mundi de LEONARDO DA VINCI, que Christie’s avait inclus à sa vente d’art contemporain et qui avait considérablement gonflé le résultat global du 15 novembre 2017, à hauteur de 785,9 m$.

Au cours de l’intense semaine de ventes qui vient de s’achever, plusieurs artistes ont atteint de nouveaux sommets. Parmi eux, Willem DE KOONING affiche désormais un record de 69 m$ (Woman as Landscape) et le peintre abstrait français Pierre SOULAGES passe pour la première fois le seuil des10 m$, avec une œuvre de 1959 cédée pour 10,6 m$ (Peinture 186 x 143 cm, 23 décembre 1959). Plusieurs œuvres ont par ailleurs passé le pallier des 20 millions de dollars, dont Ocean Park #137 de Richard DIEBENKORN (ce qui confirme son record mondial obtenu en mai dernier), Study of Henrietta Moraes Laughing de Francis BACON ou Discography Two de Jean-Michel BASQUIAT. Mais les résultats les plus attendus de la semaine concernaient Hopper et Hockney, dont les records se sont établis à plus de 90 m$ chacun…

Près de 92 m$ pour Hopper

La toile Chop Suey (1929) a été vendue pour près de 92 m$ le 13 novembre chez Christie’s, établissant le nouveau record mondial de Edward Hopper. Cette toile, achetée pour 180 000 $ par B.A. Ebsworth en 1973, a plus que doublé le précédent sommet de l’artiste, établi en 2013 à 40,5 m$, pour East Wind Over Weehawken. La « plus importante toile de Hopper encore entre des mains privées », selon Christie’s, est restée dans son estimation initiale comprise entre 70 et 100 m$. Chop Suey est en 18e position dans le classement historique des ventes aux enchères. A 92 m$, la peinture fait mieux que le Portrait d’Adèle Bloch-Bauer II par Gustav Klimt, vendu 88 m$ en 2006.

Hockney, sacré artiste vivant le plus cher du monde

Comme pressenti, David Hockney est devenu l’artiste vivant le plus cher du monde le 15 novembre, avec Portrait of an Artist (Pool with Two Figures). Démarrant à 18 m$, les enchères ont grimpé en neuf minutes pour asseoir un record de 90,3m$. Ce double-portrait à la piscine enterre très largement le précédent sommet pour un artiste vivant, qui était détenu depuis cinq ans par le Balloon Dog (Orange) de Jeff Koons, déjà vendu à l’époque par Christie’s.

Sotheby’s : plus fort que Christie’s

Les plus grandes réussites de Sotheby’s enregistrées sur 24h sont passées par la dispersion de la Collection de David Teiger (100% des lots vendus pour 48,5 m$), de six œuvres de Basquiat générant au total 50,2 m$ ; de la vente d’une toile abstraite de Gerhard Richter pour 32 m$, et de trois nouveaux records pour l’art afro-américain, tendance brûlante du marché contemporain. Ces records emmènent Jacob Lawrence à 6,2 m$ avec l’inquiétante toile The Businessmen ; Jack Whitten à 2,2 m$ (en doublant l’estimation haute de l’oeuvre Ancient Mentor I), et Henry TAYLOR au seuil du million, avec I’ll Put a Spell on You, cédée pour 975 000 $. Quatre jours après sa vente impressionniste et moderne (315,5 m$), Sotheby’s a vendu pour 362 m$ d’art contemporain le 14 novembre, soit quelques millions de plus que Christie’s.

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK