Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Marché de l’art contemporain : aux enchères, la préférence pour les artistes nationaux

[24/09/2002]

 

A n’en pas douter, le marché de l’art est international. En chaque point du monde, se créent et s’échangent des œuvres. De plus en plus, les prix qu’elles atteignent justifient le déplacement de la production et des acheteurs entre les pays. Plus une œuvre est chère plus elle est mobile car les intéressés sont capables de supporter davantage de charges.

Ainsi, comme l’illustre le tableau recensant les artistes contemporains les mieux vendus sur les principales places de ventes aux enchères, les maisons de vente valorisent bien les artistes nationaux. A quelques exceptions près, un artiste leader dans les ventes aux enchères de son pays n’occupera pas forcément le devant de la scène dans un autre. L’espagnol Miquel BARCELO est l’une des rares exceptions, puisque près de 90% de son chiffre d’affaires est réalisé à Londres. Il en ressort une place de leader des ventes publiques d’art contemporain au Royaume-Uni en 2001. Son récent record à Londres, une adjudication à 850 000 GBP, le 26 juin 2002, devrait confirmer sa position cette année encore. Par contre, l’amateur européen désireux de se procurer une création de l’américain Bruce NAUMAN aux enchères aura bien du mal a assouvir ses envies ailleurs qu’aux Etats-Unis.
D’abord, quand le succès se confirme pour un artiste, il devient difficile de trouver à l’étranger ses œuvres dans ventes publiques. Le marché reste soumis à une production artistique limitée et souvent épuisée une fois contentée la demande nationale.
Ensuite, chaque pays tend à garder ses spécificités en assurant la promotion de la production nationale. Les racines des artistes et des acheteurs sont aujourd’hui encore bien ancrées. Face à cela, les maisons de ventes internationales comme Sotheby’s et Christie’s doivent développer des stratégies de diversification afin d’atteindre le public poussé vers l’art contemporain. Elles doivent œuvrer avec la persistance des différences nationales.

Le marché de l’art, s’il devient international, n’en est pas globalisé. La différenciation est encore de mise quand on parle de culture.

 

Liste par pays de l’artiste contemporain, né après 1940,
le plus valorisé aux enchères Classement réalisé à partir du chiffre d’affaires
réalisé aux enchères en 2001 par l’artiste dans le pays considéré
réalisées entre le 1er janvier et le 31 juillet 2002

Pays de vente

Artiste contemporain leader

Pays de naissance

Chiffre d’Affaires en 2001 

Part du chiffre d’affaires total de l’artiste réalisée dans le pays de vente considéré

Etats-Unis 

Bruce NAUMAN(1941) 

Etats-Unis 

EUR 12 285 463

99,9%

Royaume-Uni

Miquel BARCELO(1957) 

Espagne 

EUR 2 536 324

90,7% 

France 

Robert COMBAS(1957) 

France 

EUR 581 095

97,7%

Australie

Garry SHEAD(1942) 

Australie 

EUR 328 499

100,0%

Taiwan

CAI Guoqiang(1957) 

Chine 

EUR 233 288

100,0% 

N. Zélande

Bill HAMMOND(1947) 

N. Zélande 

EUR 172 707

88,4% 

Allemagne

Rainer FETTING(1949) 

Allemagne 

EUR 185 639

68,2% 

Italie 

Mimmo PALADINO(1948) 

Italie 

EUR 168 077

21,2% 

Irlande

John SHINNORS(1950) 

Irlande 

EUR 126 594

100,0% 

Israël

Meir PICHHADZE(1955) 

Israël 

EUR 90 668

100,0% 

Espagne 

Guillermo PÉREZ VILLALTA(1948) 

Espagne 

EUR 69 980

100,0% 

Pays-Bas  

Rob KONINGSBRUGGEN VAN(1948) 

Pays-Bas 

EUR 63 147

100,0% 

Suisse 

Richard TUTTLE(1941) 

Etats-Unis 

EUR 45 365

8,2% 

Danemark

Kurt TRAMPEDACH(1950) 

Danemark 

EUR 40 845

100,0% 

Canada

David Lloyd BLACKWOOD(1941) 

Canada 

EUR 38 476

100,0% 

Suède 

Bo LARSSON(1945) 

Suède 

EUR 37 934

100,0% 

© www.Artprice.com

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK