Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Les 30 artistes de moins de 30 ans : sculpture

[31/07/2012]

 

Cet été Artprice dresse le portrait des futurs stars du marché de l’art. Chaque semaine, retrouvez un classement des 30 artistes de moins de 30 ans les plus cotés par médium : aujourd’hui la sculpture.

Forte domination des artistes chinois
Les maisons de ventes chinoises n’hésitent pas : des artistes jeunes et inconnus ont rapidement droit de citer aux enchères. En Occident, les jeunes artistes passent d’abord par le filtre des galeries, des expositions privées et institutionnelles avant d’être éventuellement lancés sur le marché des enchères. De fait, les jeunes artistes chinois écrasent le reste du monde par leur présence en salles des ventes. Dans ce classement, ils sont 18 Chinois de moins de 30 ans à gagner le classement des 30 artistes les plus performants aux enchères pour des sculptures.

Les 30 artistes de moins de 30 ans : sculpture

Rang Artiste Adjudication
1 DONG Boquan 29943$
2 KAO Yu 27827$
3 Dash SNOW 25072$
4 REN Zhe 16730$
5 Abdulrahman KATANANI 16000$
6 YAN Shilin 15809$
7 JIN Nv 14265$
8 CHEN Jinqing 12608$
9 Karl LAGASSE 10262$
10 HAN Na 9117$
11 Jodie CAREY 8789$
12 YAN Wu Liang 8727$
13 CHEN Wencai 8646$
14 XIAOMAN Cheung 8195$
15 MA Wenjia 7879$
16 CHEN Rong 7879$
17 ZHANG Xiaoman 7700$
18 SUN Peng 7092$
19 WANG Liwei 7074$
20 YANG Chen 5973$
21 Marina CRUZ GARCIA 5782$
22 Hamed RASHTIAN 5000$
23 LV Yiren 4620$
24 DU Peng 4412$
25 Tiana GUENANT 4058$
26 Hakan BAKIR 3750$
27 Ai HAIBARA 3478$
28 Csaba SZABO 3467$
29 PLUMCAKE 3334$
30 Janos & Stefanie KORBAN & FLAUBERT 3250$

Première de la liste, DONG Boquan (née en 1983) affiche un marché très localisé entre Hong Kong et Pékin. Quelques collectionneurs chinois sont friands de ses sculptures féminines en bronze, qu’ils se disputent entre 15 000 et 30 000 $ aux enchères. Son meilleur résultat reflète l’appétence de collectionneurs recherchant plus l’œuvre décorative que conceptuelle : la lascive Phanton (5/8) s’est en effet arrachée largement au double de son estimation haute le 16 novembre 2011 pour un résultat final équivalent à 30 000 $ (China Guardian Auctions, Pékin). Ce type d’œuvres, figuratives et généralement en bronze, constitue une offre rassurante pour une demande locale. Elles sont très éloignées des préoccupations des artistes et collectionneurs occidentaux et à ce titre, leur marché se destine à rester confidentiel. Les enchérisseurs chinois n’ont pas besoin d’être rassurés par un éventuel adoubement du reste du monde. Ils se font plaisir en faisant grimper les prix. Plusieurs artistes chinois de ce classement entrent dans ce schéma tel que REN Zhe (4ème position),CHEN Jinqing (8ème position), HAN Na (10ème position) ou Anganampa MARTIN (17ème position). L’une des œuvres les plus dynamiques, celle de Ren Zhe impose des figures guerrières en bronze, qui se veulent les héritières de la noblesse d’esprit de la dynastie Han. Valeurs et matériaux traditionnels revisités lui valent un succès localisé en Chine et à Taïwan. La maison de ventes Ravenel a déjà dispersé quatre de ses molosses métalliques à plus de 10 000 $, dont Breaking Through Brambles and Thorns pour près de 17 000 $ (le 4 décembre 2012).

Dans un tout autre style, plus ludique et ambiguë, l’artiste chinois KAO Yu s’impose second sur le podium. Il n’avait que 26 ans, lorsque deux de ses toiles se vendent dans la prestigieuse Sotheby’s New York (dont Erotic Art pour 20 000 $, le 20 septembre 2007). A l’âge de 29 ans, il affiche déjà trois résultats à plus de 100 000 $ pour ses peintures. Son univers joyeusement régressif donne aussi lieu à des sculptures et nombreux sont les amateurs de son personnage GG le panda, accessible en salles autour de 30 000 $ (Five elements mountain, Beijing ChengXuan, Pékin, 22 mai 2011). Cette iconographie dérivée des bandes dessinées s’applique chez de nombreux artistes asiatiques, YAN Wu Liang est de ceux-là. Il a fait une entrée aux enchères à 8 700 $, non pas en Chine mais en Suisse, le 24 novembre 2011 (Singing to the nation No. 1 – Girl und Applause No. 3 – Boy ).
Les sculptures troublantes de YAN Shilin (né en 1982) se classent dans la même veine. Elles font leur entrée en salles en juin 2010 autour de 7 000 $. Un an et demi plus tard, la sculpture en bronze peinte Children atteint 15 000 $ à Pékin (Beijing Tranthy, 100 000 CNY). Son compatriote JIN Nv (né en 1984) le talonne dans le classement, avec des personnages tout aussi ambiguës et désorientés, travaillés dans une technique plus légère, la fibre de verre peinte (My fairy-little red riding hood 90 000 CNY, soit 14 300 $, Beijing Huachen, Pékin).

Seul Américain du classement
Dash SNOW s’impose sur quelque médium que ce soit : il clôt le Top 10 des adjudications pour les dessins d’artistes de moins de 35 ans (She Stole My Baby, 22 000 $, le 8 mars 2011, Phillips de Pury & Co NY), arrive en 4ème place pour les meilleures adjudications de photographies d’artistes de moins de 30 ans et en 3ème place de ce classement d’œuvres en trois dimensions. Sa personnalité troublante et ses œuvres directes ont fait rapidement des émules et leurs prix grimpent d’autant plus qu’elles sont devenues les reliques trash d’un jeune artiste décédé à 29 ans. L’adjudication qui lui vaut sa 3ème place récompense une composition sans titre, sur laquelle deux messages s’imbriquent : « Bon marché et méchant » et « N’oublie pas tes dents ». Elle s’est vendue l’équivalent de 25 000 $ le 13 octobre 2011 (Untitled, 16 000 £, Phillips de Pury & Company, Londres).

Le Moyen-Orient dans la compétition
A l’instar des maisons de la Chine, le marché est moins timoré au Moyen-Orient que dans le reste du monde dans une logique de promotion des artistes aux enchères.
L’artiste Abdulrahman KATANANI a grandi dans des camps palestiniens fait de bric et de broc, d’édifices incertains et de barbelés. La force de son travail artistique passe aujourd’hui par la dédramatisation de la vie dans les camps. Bien qu’élaborées à partir d’éléments de récupération (tôle ondulée, barbelés, bouts de bois), ses sculptures ou installations sont joyeuses comme un pied-de-nez à la misère. Il tient la 5ème place de ce classement avec Jumping over the Barbed wire adjugée 16 000 $ le 26 octobre 2011 (Christie’s Dubaï). Quelques jours plus tôt, il signait son entrée dans une grande maison de ventes londonienne (sculpture/installation Untitled d’un petit garçon jouant, vendue l’équivalent de 7 800 $, Sotheby’s Londres, le 4 octobre 2011).
Un autre artiste issu du Moyen-Orient se distingue ici : l’Iranien Hamed RASHTIAN. Il entreprend des études de mathématiques avant de faire ses armes auprès du célèbre Parviz TANAVOLI, le sculpteur iranien le plus connu (ses premières sculptures introduites aux enchères en février 2007 signaient des adjudications entre 65 000 et 85 000 $). Contrairement à son maître, Hamed Rashtian n’a pas attendu d’atteindre 70 ans pour trouver un écho favorable en salle des ventes. Il prend la 22ème place de ce classement avec l’adjudication de We don’t need another hero (after Barbara Kruger), une pièce unique en fibre de verre cédée 5 000 $ (Christie’s Dubaï, le 26 octobre 2011).

La jeune création européenne est en sous-représentation
Cependant, la londonienne Jodie CAREY (née en 1981) a une belle carrière devant elle. Ses œuvres baroques et ambivalentes lui ont déjà valu les louanges d’Antony GORMLEY et son parcours, déjà exceptionnel pour son jeune âge, passe par la galerie Hauser and Wirth (exposition de 2005, London in Zurich) et la Saatchi Collection (2012, One Giant Leap, Works from the Saatchi Collection). L’amenant à la 12ème place des jeunes artistes les plus cotés en sculpture, son Untitled Monument (2007) n’a pourtant pas atteint l’estimation fournie par Christie’s en juin 2011. Cette œuvre imposante aux allures de pièce montée (203,2 x 351,8 x 203,2 cm) mais aux relents de mémorial mortuaire (l’œuvre est composée d’un enchevêtrement de 2 000 moulages d’os humains) a fait un heureux à moins de 9 000 $.

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK