Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Le Top de Christie’s

[03/05/2019]

Le vendredi, c’est Top ! Un vendredi sur deux, Artprice vous propose un classement d’adjudications pour vous permettre de décrypter les grandes tendances du Marché de l’Art. Retour cette semaine sur les meilleurs résultats obtenus par Christie’s au cours du premier trimestre.

La plus puissante des sociétés de ventes (près de 5 Mrds d’oeuvres vendues en 2018) multiplie les adjudication extraordinaires. C’est elle qui vendait l’oeuvre la plus chère de l’histoire des enchères, le « dernier Leonard de Vinci », un Sauveur du monde payé plus de 450 millions de dollars, il y a deux ans.

Spécialiste du marché très haut de gamme, Christie’s n’affiche, dans ce top du premier trimestre, que des résultats millionnaires, emportés pour la plupart au court de la première ventes d’art moderne de l’année organisée à Londres le 27 février dernier. Seules la première et la dernière adjudication de notre Top proviennent des ventes de mars. La majorité des résultats conforte la position de leader de Christie’s sur le segment de l’art moderne et d’après-guerre. Le ticket d’entrée de ce classement – 5,9 m$ pour une nature morte de 1952 signée Nicolas DE STAËL – est par ailleurs six fois et demi plus élevée que celle de la société Phillips sur la même période (voir « Le Top de Phillips », le 19/04/2019). Le résultat le plus fort révèle quant à lui la grande signature britannique du moment : David Hockney.

Christies focalise ses efforts sur David Hockney

L’oeuvre la plus chère du début de la saison 2019 est aussi la plus récente des dix, s’agissant du double portrait de Henry Geldzahler et Christopher Scott, achevé en 1969 par David Hockney (49,5m$). Une œuvre de telle importance était, pour Christie’s, la garantie d’un superbe résultat, car les collectionneurs sont très demandeurs pour cette signature hautement désirable. En témoigne une forte augmentation du nombre de lots vendus sur les trois dernières années (+164 lots), une explosion du chiffre d’affaire jusqu’à passer les 179 millions de dollars d’oeuvres vendues en 2018, un record mondial établi à 90,3m$ lors de la vente de Portrait of an Artist en novembre dernier chez Christie’s, un indice des prix doté d’une fulgurante hausse de +220% depuis 2015 ; sans omettre l’excellente rétrospective venue embellir les 80 printemps de l’artiste en 2017, rétrospective ayant attiré plus d’un million de visiteurs entre Beaubourg (620.945 visiteurs du 21 juin au 23 octobre 2017) et la Tate Modern (478.082 visiteurs du 9 février au 29 mai 2017), avant l’ouverture de la même exposition Hockney au Metropolitan Museum de New York du 21 novembre au 25 février 2018.

Collectionneur ou simple amateur, le public plébiscite plus que jamais le peintre britannique. Les taux de fréquentation de sa rétrospective témoignent même d’une certaine ferveur : la « Biggest-ever retrospective » s’est imposée comme l’exposition la plus visitée à la Tate pour un artiste vivant ; la seconde la plus visitée à Beaubourg pour un artiste encore en activité…

Bref, Hockney est une superstar cumulant les superlatifs : le plus visité dans les musées et le plus coté des artistes vivants (aucun autre artiste vivant n’est en effet parvenu à battre son record de 90,3m$). De fait, ses meilleures toiles représentent aujourd’hui un véritable enjeu pour la réussite des ventes d’art de Christie’s, Sotheby’s, Phillips ou de toute autre société de ventes.

Pas moins de sept œuvres de Hockney sont d’ailleurs annoncées les 15 et 16 mai prochain chez Christie’s ; quatre au catalogue de Bonhams le 7 mai, et autant 10 jours après chez Sotheby’s. La seule signature de David Hockney pourrait ainsi générer quelques 40 millions de dollars supplémentaires lors des grandes ventes d’art contemporain de mai, à New York.

Rang Artiste Adjudication ($) œuvre Vente
1 David HOCKNEY (1937) 49 561 791$ Henry Geldzahler and Christopher Scott 06/03/2019 Christie’s, Londres
2 Paul CÉZANNE (1839-1906) 28 198 358$ Nature morte de pêches et poires 27/02/2019 Christie’s, Londres
3 Paul SIGNAC (1863-1935) 25 934 244$ Le Port au soleil couchant, Opus 236
27/02/2019 Christie’s, Londres
4 René MAGRITTE (1898-1967) 24 424 835$ Le lieu commun 27/02/2019 Christie’s, Londres
5 Gustave CAILLEBOTTE (1848-1894) 22 160 721$ Chemin montant 27/02/2019 Christie’s, Londres
6 Pierre-Auguste RENOIR (1841-1919) 16 877 789$ Sentier dans le bois 27/02/2019 Christie’s, Londres
7 Claude MONET (1840-1926) 7 066 629$ Au bord du fjord de Christiania 27/02/2019 Christie’s, Londres
8 Maurice DE VLAMINCK (1876-1958) 6 311 924$ Le Pont de Bezons 27/02/2019 Christie’s, Londres
9 Pablo PICASSO (1881-1973) 6 311 924$ Nature morte au crâne de taureau 27/02/2019 Christie’s, Londres
10 Nicolas DE STAËL (1914-1955) 5 947 283$ Bouteilles (Bottles) 06/03/2019 Christie’s, Londres
copyright © 2019 artprice.com

 

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK