Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Le Top Australien

[18/08/2017]

Le vendredi, c’est Top ! Un vendredi sur deux, Artprice vous propose un classement d’adjudications par thème. Cette semaine, Artprice analyse les meilleures enchères de l’année enregistrées du côté de l’Australie.

Le classement révèle cette semaine les signatures australiennes les plus réputées, celles dont la renommée a essaimé bien au-delà des frontières, mais dont le marché demeure profondément ancré en Australie. Au fil des décennies et des talents, un grand thème se distingue dans les œuvres les plus prisées : il s’agit bien souvent de paysages, des paysages romantiques ou oniriques, allant jusqu’au délire surréaliste, à travers les œuvres de Eugene Von Guerard, Russell Drysdale, Brett Whiteley et Sidney Robert Nolan.

Rang Artiste Adjudication ($) œuvre Vente
1 Russell DRYSDALE (1912-1981) 2 254 022$ Grandma’s Sunday Walk 25/06/2017 Mossgreen Auctions, Armadale, VIC
2 Sidney Robert NOLAN (1917-1992) 1 945 583$ Ned Kelly – Outlaw 15/03/2017 Deutscher and Hackett, Sydney NSW
3 Eugene VON GUÉRARD (1811-1901) 1 466 928$ Breakneck Gorge, Hepburn Springs 03/05/2017 Sotheby’s, Woollahra, Sydney NSW
4 Fernand LÉGER (1881-1955) 1 397 204$ China Town 09/02/2017 Menzies Art Brands, South Yarra
5 Eugene VON GUÉRARD (1811-1901) 733 464$ View of the Granite Rocks at Cape Woolamai 03/05/2017 Sotheby’s, Woollahra, Sydney
6 Brett WHITELEY (1939-1992) 653 248$ Westerly with Daisies (View of Lavender Bay) 09/02/2017 Menzies Art Brands, South Yarra
7 Brett WHITELEY (1939-1992) 648 528$ Galah 15/03/2017 Deutscher and Hackett, Sydney
8 Brett WHITELEY (1939-1992) 538 842$ Hummingbird and Frangipani 06/06/2017 Bonhams, Woollahra, Sydney
9 Albert Lee TUCKER (1914-1999) 463 234$ Intruder And Parrots 15/03/2017 Deutscher and Hackett, Sydney
10 Russell DRYSDALE (1912-1981) 458 415$ Head of a Boy 03/05/2017 Sotheby’s, Woollahra, Sydney
copyright © 2017 artprice.com

Signature la plus historique de ce Top, Eugene Von Guerard (1811-1901) est un artiste de paysage dont la vision romantique s’est inspirée de la grande tradition germanique. Né à Vienne (Autriche) en 1811, Von Guerard fut actif en Australie entre 1852-1882, après avoir passé quelques années en Italie pour y étudier les grands maîtres (1826-1838) et quelques temps à Dusseldörf où il rencontre notamment Caspard David Friedrich, l’un des plus grands artistes allemands romantiques. Nourris de diverses influences, les paysages australiens de Von Guerard ne sont pas loin, dans leur traitement, des paysages alpins européens. Rapidement célébré par la critique, l’artiste a occupé une place importante dans la communauté artistique naissante de Melbourne. Il fut même nommé premier maître de peinture à l’école nationale des Beaux-Arts et conservateur à la National Gallery of Victoria de Melbourne. Bien que son œuvre soit reconnue en Europe et aux Etats-Unis, c’est en Australie que se joue son marché (97% du produit de ventes). Une nouvelle adjudication millionnaire emportée en mai 2017 confirme une cote solide : payée plus de 1,4 m$, la toile Breakneck Gorge, Hepburn Springs doublait presque son estimation basse, lors d’une vente consacrée à la création australienne organisée par Sotheby’s à Sydney.

Depuis peu, la cote de Von Guerard est rattrapée par les paysages plus contemporains de Russell Drysdale (1912-1981), dont le nom revient à deux reprises dans ce classement. Russell Drysdale a essentiellement travaillé sur les rapports entre les paysages australiens et ses habitants, dans des toiles aux tonalités ocres caractéristiques. Remarqué dès sa première exposition personnelle (Macquarie Galleries de Sydney en 1942), il a marqué les esprits pour avoir renouvelé la vision de l’intérieur du pays, dans un univers emprunt de solitude, d’isolement, voire d’une certaine dramaturgie. En 1954, l’artiste est même choisi pour représenter l’Australie à la Biennale de Venise. Aujourd’hui encore, il incarne l’une des figures majeures de l’art australien du XXème siècle, et affiche une cote au beau fixe, avec un nouveau record absolu emporté en juin dernier à plus de 2,2 m$ chez Mossgreen Auctions à Armadale (Australie). Le marché est absolument australien et les rares tentatives de ventes à l’étranger ces dernières années (généralement à Londres) se sont malheureusement soldées par des échecs. Le marché reste local et les collectionneurs australiens sont demandeurs.

Autre signature importante, Brett Whiteley (1939-1992) est considéré comme un véritable avant-gardiste. Cet artiste à l’esprit libre a multiplié les rencontres et les voyages (France, Italie, Angleterre) avant de s’installer à Londres, à une période durant laquelle les artistes australiens étaient assez populaires en Angleterre. Sa carrière décolle dans les années 60, après l’acquisition par la Tate Gallery de la toile Untitled Red painting : jamais la Tate Gallery n’avait misé sur un si jeune artiste avant lui. De nos jours, le marché Britannique ne s’intéresse plus autant à ses œuvres, vendues pour 97% en Australie. Il demeure néanmoins l’un des artiste australien les plus coté de notre époque et tient pas moins de trois places de notre Top 10.

Second au classement, Sidney Robert Nolan (1917-1992) a lui aussi choisi de s’expatrier à Londres, après avoir peint ses premiers paysages désertiques et désolés en intégrant l’armée australienne dans les années 40′. Ces paysages australiens natifs sont restés caractéristiques de son travail, même lorsqu’il quitta son pays pour l’Angleterre, en 1955. Emprunte de surréalisme, son œuvre singulière a conquis plusieurs grands marchands et musées à travers le monde. Nolan fut notamment exposé de son vivant à Londres chez Marlborough Fine Art (Sidney Nolan Recent work, May 1965) et au Musée des Beaux-arts de Montréal (Dix ans d’art vivant 1955-1965). Sa carrière londonienne est auréolée d’importantes récompenses : honoré de l’Ordre du Mérite Britannique en 1983, il devint Membre de la Royal Academy en 1991, quelques mois avant son décès. La puissance de son marché traduit son importance dans l’histoire de l’art australien : Nolan tient le record d’enchère en Australie pour un artiste national depuis 2010 (avec 4,1m$ emportés pour First-Class Marksman, 1946, vendue chez Menzies Art Brands à Kensington). Le Royaume-Uni ne l’a pas oublié l’artiste et son marché est toujours actif à Londres. Depuis le début de l’année, six œuvres se sont vendues sur place, dans une gamme de prix allant de 150 $ pour une lithographie éditée par la galerie Malborough en 1973, jusqu’à près de 32 000$ pour une huile sur papier, vendue le 13 juin dernier chez Sotheby’s (Kelly in Landscape).

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK