Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.
Page d´accueil Artprice
LEADER MONDIAL DE L'INFORMATION SUR LE MARCHE DE L'ART
Inscrivez-vous gratuitement et suivez toute l'actualité de vos artistes favoris avec notre alerte email !

Le Top 10 des dernières ventes de Christie’s Hong Kong

[09/06/2017]

Le vendredi, c’est Top ! Un vendredi sur deux, Artprice vous propose un classement d’adjudications par thème. Observons cette semaine les résultats des récentes ventes hongkongaises menées par Christie’s, lesquelles s’avèrent historiques pour la prestigieuse société de ventes.

A la fin du mois de mai, la société Christie’s donnait plusieurs vacations importantes à Hong Kong, réalisant un produit de ventes global historique de 316 millions de dollars en six journées intensives. Ce résultat robuste témoigne d’une demande particulièrement vive cette année du côté de l’Asie. Par ailleurs, outre les acheteurs asiatiques, 20% des acheteurs enregistrés pour ces sessions sont occidentaux. Si Christie’s est parvenue à créer un rendez-vous mondial à Hong Kong, elle le doit à des ventes thématiques mixant les grands artistes asiatiques et occidentaux. En effet, la vacation du 27 mai consacrée à l’art contemporain de l’est comme de l’ouest (intitulée Contemporaries: Voices from East and West / Asian 20th Century & Contemporary Art) emportait un large succès et réalisait les meilleurs scores 2017 de la place de marché hongkongaise (dans notre Top, neuf résultats sur 10 enregistrés le 27 mai 2017).

Rang Artiste Adjudication ($) œuvre Vente
(Hong Kong)
1 ZAO Wou-Ki (1921-2013) 19 712 015$ 29/09/64 Christie’s le 27 mai
2 SAN Yu (1901-1966) 9 601 967$ Flowers In A White Vase Christie’s le 27 mai
3 Gerhard RICHTER (1932) 4 258 084$ Abstraktes Bild (687-2) Christie’s le 27 mai
4 SAN Yu (1901-1966) 2 607 464$ Paysage Aux Hirondelles (SPARROWS On A Line) Christie’s le 27 mai
5 Shozo SHIMAMOTO (1928-2013) 2 251 549$ Black Whirlpool Christie’s le 27 mai
6 Yayoi KUSAMA (1929) 2 174 176$ « Nets Blue » Christie’s le 27 mai
7 Willem DE KOONING (1904-1997) 1 787 312$ Landscape Christie’s le 27 mai
8 Chi-Chun LIAO (1902-1976) 1 787 312$ Ancient Castle In Spain Christie’s le 27 mai
9 ZAO Wou-Ki (1921-2013) 1 600 000$ 16/02/64 Christie’s, le 28 mai
10 Seo-Bo PARK (1931) 1 323 075$ « Ecritures No. 10-79-83 » Christie’s le 27 mai
copyright © 2017 artprice.com

Le classement de Willem DE KOONING (1904-1997) et de Gerhard RICHTER (1932) au sein de ce Top hongkongais est notable. Il prouve combien la mixité créative est désormais opérante dans ces grandes ventes de prestige et combien le marché de l’art haut de gamme se diversifie sur place. Il y a trois ans, la place de Hong Kong n’était encore qu’une zone-test pour les grandes signatures occidentales aux enchères. Il n’aurait pas été possible d’emporter de tels résultats pour de Kooning ou Richter à l’époque. Le marché introduisait timidement les grands artistes occidentaux avec des œuvres mineures, à l’image de la première toile de Richter proposée dans une salle de vente hongkongaise, mesurant 15 centimètres sur 10, 4. April 05, vendue 60 000$ (Seoul Auction, 2014). Quant au résultat millionnaire de De Kooning inscrit dans ce Top, il s’agit d’une première après deux tentatives de ventes infructueuses sur la place de marché hongkongaise (2009 et 2016). Ces réussites prouvent que le marché est en train de s’ouvrir, les musées et grands acheteurs asiatiques s’engageant fermement dans la diversification de leurs collections.

Avants-garde, la hausse se poursuit

Au firmament de ces ventes de mai, un nouveau record mondial est à signaler pour l’artiste franco-chinois ZAO Wou-Ki (1921-2013). Une magnifique toile du peintre, réalisée en 1964 et mesurant 230 x 345 cm, s’est envolée pour près de 20 millions de dollars, trois fois au-delà de l’estimation initiale. Véritable fer de lance des marchés Chinois et Français, Zao annonce un indice en hausse de 833% depuis l’année 2000. Sa cote s’est littéralement envolée, si bien que 100$ investis en 2000 dans l’une de ses œuvres, valent en moyenne 933$ aujourd’hui. La clef de ce succès phénoménal passe majoritairement par les collectionneurs asiatiques (63% du produit de ventes de Zao se joue à Hong Kong, près de 11% à Taiwan et 9% en Chine continentale), sans omettre une demande enthousiaste dans toute l’Europe ainsi qu’aux Etats-Unis. Les collectionneurs et les musées de tous horizons recherchent des œuvres de cet artiste emblématique d’une nouvelle modernité. Il en va de même pour l’artiste SAN Yu (1901-1966) dont la cote poursuit son ascension spectaculaire : + 1 308% de hausse des prix depuis l’année 2000. C’est à Hong Kong que les œuvres se Sanyu sont les plus demandées (73% du produit de ventes) mais des œuvres clefs se trouvent encore en circulation sur le marché français (près de 22% des lots vendus depuis 2000). Après cinq toiles déjà valorisées plus de 10 millions de dollars sur le marché asiatique, l’oeuvre Flowers In A White Vase vendue le 27 mai dernier chez Christie’s devient sa sixième œuvre la plus onéreuse, à 9,55 m$, soit 2 millions et demi au-dessus de son estimation haute… une envolée d’autant plus spectaculaire que le prix de cette toile grimpe de 7,5 millions en une dizaine d’années (sa dernière vente remonte au 26 novembre 2006 chez Christie’s Hong Kong).

Outre l’envolée de l’avant-garde franco-chinoise, celle des artistes japonais liés au mouvent Gutai se poursuit. Après la puissante hausse de prix constatée sur l’artiste Shiraga Kazuo (1924-2008), l’un des fondateur de Gutaï et sur Yoshihara Jiro (une hausse consécutive à la grande rétrospective qui s’est tenue en 2013 au Musée Guggenheim de New York avec l’exposition Gutai: Splendid Playground), c’est au tour de Shozo SHIMAMOTO (1928-2013) de faire parler de lui. Déjà, l’une de ses œuvres enregistrait un record à hauteur de 2,6m$ à Londres au mois d’avril dernier, chez Sotheby’s. La tendance à la hausse vient de se confirmer avec la vente réussie d’une autre toile, Black Whirlpool, payée 2,24 m$ le 27 mai. Le produit des ventes enregistré sur les six premiers mois de l’année 2017 pour Shimamoto signe d’ors et déjà une année record dans l’histoire de ses enchères.

Autre moment fort de ces ventes : l’artiste coréen Seo-Bo PARK (1931) affiche un nouveau record mondial à hauteur de 1,3m$. L’année 2017 pourrait être une nouvelle année record pour le membre fondateur du Dansaekhwa en terme de chiffre d’affaires, si l’offre venait à répondre à une demande mondialisée…


En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialitÉ OK