Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Le Rapport semestriel du Marché de l’art (S1 2019)

[06/08/2019]

Risques et stratégies des sociétés de ventes, nature de l’offre et de la demande, rentabilité des meilleurs artistes du Marché, développement de Hong Kong, enjeux sur le moyen et le long terme… Artprice dresse, avec la collaboration de son partenaire étatique chinois AMMA (Art Market Monitor of Artron), le bilan mondial du premier semestre 2019 en ventes publiques.

Un premier constat s’impose : le Marché a manqué de chefs-d’oeuvre. La demande, elle, n’a pourtant jamais été si forte, ni les niveaux de prix. Les chefs-d’oeuvre attendus des grands maîtres de l’Art Moderne se font de plus en plus rares. Seule une œuvre de Claude Monet a passé les 100 m$ depuis le début de l’année sur le segment le plus porteur du Marché.

Selon thierry Ehrmann, Fondateur et Président d’Artprice, “Il se crée un déséquilibre entre l’offre et la demande sur le Marché de l’Art (…) l’offre ne parvient plus à suivre le rythme en salles de ventes. ”

Un déséquilibre qui impacte naturellement les résultats globaux : les volumes d’affaires sont en forte baisse sur l’ensemble des grandes places de marché de la planète, alors que l’indice des prix progresse…

  • Les USA (-20%), la Chine (-12%) et l’Angleterre (-25%) ralentissent
  • Le nombre de lots vendus entre 10 m$ et 100 m$ est en chute de -41%
  • L’Art Moderne (-21%) et l’Art Ancien (-38%) en manque de belles pièces
  • Claude Monet domine le S1 2019 : 23 oeuvres vendues pour 251 m$
  • Les prix de l’Art Contemporain affichent une hausse de +40%
  • Record absolu pour un artiste vivant : Rabbit (1986) de Jeff Koons atteint 91 m$
  • Le rendement annuel moyen atteint +4,6%, pour une durée moyenne de 13 ans
  • L’Artprice100© enregistre une croissance de +16% sur le S1 2019

 

CLIQUEZ ICI

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK