Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Le printemps asiatique : rencontre de l’Europe et de la Chine

[26/05/2015]

 

Les artistes chinois arrivés en Europe dans l’objectif de renouveler leur peinture traditionnelle comptent parmi les grandes figures de l’art. Pour ceux dont la modernisation passait par l’occidentalisation, se rendre à Paris était la clef d’un renouveau, voire d’une petite révolution. L’apport d’artistes à la croisée des chemins entre l’Europe et l’Asie fut considérable pour les deux histoires de l’art, occidentale et chinoise. Lin Fengmian, Xu Beihong, Sanyu, Zao Wou-ki, Chang Shuhong, Wang Keping et Chu Teh-chun, comptent parmi les plus célèbres. Leurs œuvres furent rassemblées il y a quatre ans pour une grande exposition en France, intitulée Artistes Chinois à Paris (oeuvres de 1930 à 1958, musée Cernucschi, 2011). D’autres artistes, plus confidentiels jusqu’à présent, commencent à s’affirmer sur le marché, dont Tang Haiwen. De Bruxelles à Hong Kong, les ventes de printemps font ainsi la part belle aux artistes chinois qui ont vécu et travaillé en France. En voici quelques exemples.

Focus sur Tang Haiwen

Le marché européen ne risque-t-il pas d’être submergé par la redécouverte de TANG Haiwen (né en 1929 et décédé en 1991) ? On est en droit de se poser la question avec la vente annoncée à Bruxelles d’un exceptionnel ensemble de 60 oeuvres de l’artiste (The Bru Sale, Bruxelles, le 28 mai 2015). Arrivé en France en 1948, à la même époque que Chu Teh-Chun et Zao Wou-Ki, Tang Haiwen est un artiste discret dont on redécouvre l’importance. Deux expositions rétrospectives lui ont apporté le début d’une reconnaissance, l’une au musée national du Palais de Taipei en 1997 et l’autre au musée Guimet de Paris en 2002. La préparation actuelle d’un catalogue raisonné par Philippe Koutouzis permettra de faire la lumière sur la densité de cet œuvre. Cette revalorisation historique se construit concomitamment à une certaine agitation sur le marché des enchères, surtout en Chine où les prix grimpent fortement. Ainsi, la société de ventes The Bru Sale emportera ou pas le pari d’une dispersion si pléthorique, à condition de drainer quelques collectionneurs asiatiques, qui trouveront les prix européens particulièrement intéressants par rapport à la cote dont il bénéficie déjà en Chine. La gamme des prix européens de Tang se situe entre 1 000 et 1 300 euros en moyenne pour les petites encres sur papier (17 x 12 cm, non aquarellées) et entre 6 000 et 9 000 euros pour les diptyques à l’encre (70 x 100 cm). Dans ces gammes de prix, celles et ceux qui se porteront acquéreurs feront coup double, enrichissant leur collection d’oeuvres d’une grande puissance au meilleur prix « européen ». Ses œuvres se vendent en effet de 30 % à 100 % de plus en moyenne en Chine et certains grands diptyques à l’encre passent les 30 000 euros à Hong Kong. De plus, le prix des acryliques et des huiles sur toile flambent et un nouveau record a ouvert l’année 2015 à plus de 300 000 euros (près de 380 000 euros frais inclus, soit 438 600 $ avec une grande acrylique sans titre de 1964/66, vendue chez Sotheby’s Hong Kong le 20 janvier dernier, 209,5 x 175,8 cm).
Bien plus abordable que Zao Wou Ki et Chu Teh-chun, le marché est en demande ! Christie’s a donc inclus pas moins de neuf œuvres de Tang Haiwen à ses prochaines ventes de Hong Kong (ventes d’art asiatique du XXème siècle et contemporain le 31 mai 2015). Les diptyques à l’encre, du type de ceux proposés a Bruxelles, y seront au moins deux fois plus chers.

Lin Fengmian, maître de Zao Wou-Ki et de Chu Teh Chun

Sont également présents au catalogue Christie’s 12 œuvres de Zao Wou-Ki et 10 de Chu Teh Chun, deux maîtres incontournables dont les meilleures toiles s’arrachent à millions (record de 7,6 millions d’euros frais inclus, soit 9,1 m$, pour Chu Teh Chun, Christie’s Hong Kong, 23/11/2013 et sommet de 10,7 millions d’euros frais inclus, soit 14,6 m$, pour Zao Wou Ki, Sotheby’s Pékin, 01/12/2013). Les prochaines ventes de Hong Kong vont permettre de vérifier combien la demande est tenace sur ces deux artiste phares, avec 20 œuvres de Chu Teh-chun et 19 de Zao Wou Ki mises à l’encan les 30 et 31 mai (Christie’s). Notons encore la présence récurrente de LIN Fengmian (1900-1991), artiste d’origine chinoise ayant travaillé à Paris une génération avant Zao Wou-Ki et Chu Teh-chun, qui furent ses élèves. 14 œuvres de Lin Fengmian alimentent les catalogues hongkongais entre fin mai et début juin (13 chez Christie’s et une chez Bonhams). Grand précurseur de l’art chinois du XXème siècle, Lin Fengmian est aussi à vendre en France, avec trois œuvres proposées le 4 juin à Cannes (chez SCP Issaly & Pichon). Comptez 150 000 euros en moyenne pour une belle encre, sachant que les meilleures passent le million en Chine… Initié à la peinture et à la calligraphie chinoise par son père, Lin Fengmian est l’un des premiers artistes chinois s’initiant à la peinture à l’huile en Europe, une technique étrangère à la Chine des années 20. Après une première formation artistique traditionnelle, il fait en effet des études en France de 1918 à 1925. De retour en Chine à la fin des années 20, il incarne alors le modèle de réussite pour ses élèves de Hangzhou, dont Zao Wou-ki et Chu Teh-chun qui prendront à leur tour le chemin de la France après 1945. Il est à ce jour adoubé par 24 enchères millionnaires (en dollars) frappées en Chine.
Pendant ce temps à Paris, Aguttes, Arcurial et Christie’s proposent plusieurs huiles et dessins de CHU Teh-Chun, avec un prix de départ à 130 000 euros pour la première œuvre sur toile. ZAO Wou-Ki, qui tient la couverture du catalogue Aguttes le 1er juin (27.4.69, huile sur toile de 46 cm attendue entre 350 000 € et 450 000 €) pourrait par ailleurs décrocher deux enchères millionnaires parisiennes de plus le 2 juin chez Sotheby’s, car ces abstractions très prisées ne laissent pas le marché serein.

Artistes cités dans cet article : LIN FengmianXU BeihongSAN YuZAO Wou-KiCHANG ShuhongWANG KepingCHU Teh-ChunTANG Haiwen

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK