Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Le marché est reparti

[17/05/2010]

 

Le retour des grands collectionneurs en salles est consommé et les cessions new-yorkaises de mai ont largement tenu leurs promesses, loin, très loin des résultats moroses de l’année dernière. A l’issue des ventes Impressionniste et moderne de prestige (4 et 5 mai), le produit des ventes cumulées de Christie’s et Sotheby’s augmente en effet de 205% par rapport aux résultats de mai 2009 et de près de 230% pour les cessions contemporaines (11 et 12 mai). Les taux d’invendus sont particulièrement bas : oscillant entre 6% (cession contemporaine de Sotheby’s) et 22% (cession impressionniste et moderne de Christie’s). Douze records furent enregistrés dont le nouveau record mondial aux enchères, Pablo PICASSO reprenant une place prise par Alberto GIACOMETTI deux mois plus tôt (L’Homme qui marche).

Picasso et la plus belle enchère au monde
Le nouveau prix le plus élevé pour une œuvre d’art en vente publique s’élève à 95m$. Il récompense une Marie-Thérèse Walter lascive intitulée Nude, Green Leaves and Bust, dont l’adjudication est supérieure de 2m$ à celle du Garçon à la pipe, précédent record de Picasso depuis 2004. L’œuvre provenant de la collection Frances Lasker Brody était dispersée chez Christie’s le 4 mai et dégageait près du tiers des recettes de la vacation (296,5m$, 56 lots vendus). Son compagnon d’art Georges BRAQUE renouait quant à lui avec un record vieux de 24 ans (Femme lisant) : son œuvre La Treille estimée entre 3 et 5m$ s’est en effet envolée à 9m$.

Les succès impressionnistes et modernes
La vente impressionniste et moderne de Sotheby’s rapporte trois fois plus que celle de mai 2009 (le 5 mai 2010 171,2m$, 50 lots vendus, 14% d’invendus), signe 43 adjudications supérieures au million de dollars et marque le retour en force des acheteurs asiatiques qui ont notamment emporté deux œuvres majeures de Claude MONETEffet de Printemps à Giverny (13,5m$) et Fin d’après-midi, Vétheuil (5,5m$) et le superbe portrait de Jeanne Hébuterne au Collier par Amedeo MODIGLIANI (12,25m$). Le prix de la soirée fut signé pour le Bouquet de Fleurs pour le Quatorze Juillet d’Henri MATISSE frappé 25,5m$ et deux records mondiaux sont à signaler, celui de Salvador DALI dont le Spectre du Soir sur la Plage partait dans son estimation à 5m$ et celui d’Isamu NOGUCHI dont Undine (Nadja) quadruplait largement son estimation optimiste pour un score final de 3,7m$.

Reprise de l’art contemporain
L’Après-guerre et Contemporain a généré autant d’enthousiasme et de records que les maîtres modernes considérés comme des valeurs plus sûres et moins volatiles. La reprise de la compétition sur l’art contemporain est donc le signal fort d’un véritable regain de confiance. Le 11 mai, Christie’s adjugeait 74 œuvres contemporaines pour 202,3m$ et seulement 8% d’invendus. Le lendemain, les 50 lots vendus par Sotheby’s généraient 166,2m$ au marteau (6% d’invendus).
Les deux résultats phares de la semaine représentent des enchères à plus de 25m$ ! Le clou de la vente Sotheby’s est un autoportrait d’Andy WARHOL des années 80 appartenant au styliste américain Tom Ford. L’œuvre est partie pour 29 m$, largement au double de son estimation. La toile solaire de Mark ROTHKO était adjugée pour 28m$, alors que les estimations la donnaient entre 18 et 25m$. Une toile de Jackson POLLOCK intitulée Number 12A, 1948: Yellow, Gray, Black est partie pour 7,75m$ et une œuvre de Jean-Michel BASQUIAT estimée 800 000-2,5m$ s’est envolée pour 6,4m$ (Untitled (Stardust)).
Chez Christie’s, la star de la vente était le Flag de Jasper JOHNS issu de la collection Michael Crichton (l’auteur de Jurassic Park). L’œuvre du début des années 1960, jamais apparu sur le marché jusqu’alors, à pulvérisé le record de l’artiste américain. Estimé entre 10 et 15 millions de dollars, le drapeau américain revisité par Johns fut cédé pour 25,5m$.
Les autres records ont récompensé les artistes suivants : Brice MARDEN (Cold Mountain 1 (Path)), Maurizio CATTELAN, dont l’autoportrait entré par effraction adjugé 7m$ explose un précédent score de 1,8m$ (10/11/2004, Christie’s), Richard SERRA (la sculpture en acier Corner Prop établit un nouveau sommet à 1,7m$, Sotheby’s), Juan MUÑOZ (Conversation Piece III composée de six sculptures en bronze est partie à 4,3m$, Sotheby’s), Richard TUTTLE (l’installation Silver Picture fut cédée à 1,5m$, Sotheby’s), Sam FRANCIS (Middle Blue, 5,6m$, Christie’s), Lee BONTECOU (Untitled, 1,6m$, Christie’s) et Christopher WOOL (Blue Fool, 4,4m$, Christie’s).

Ses résultats positifs se répercutent sur l’indice de confiance Artprice (AMCI), stabilisé autour de 24 points.

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK