La semaine valant 970 millions de Christie’s

[16/11/2021]

La semaine dernière, Christie’s a enregistré 970 millions de dollars sur trois ventes et deux soirées d’enchères très animées. En plus de 15 nouveaux records d’enchères, 22 artistes – de Van Gogh à Beeple – ont dépassé le seuil des 10 m$.

Retour sur cette semaine animée par une audience élargie où les enchères sont montées en direct depuis New York mais aussi depuis Hong Kong et Londres au moyen d’écrans géants installés au Rockfeller Center. Selon Christie’s, plus de 1 200 000 téléspectateurs ont suivi les événements diffusés sur neuf plates-formes (site internet et réseaux sociaux), avec des participants aux enchères issus de 27 pays différents.

 

Van Gogh à l’honneur et nouveaux records

Cette semaine marquée par la reprise des ventes en présentiel a été menée par les maîtres impressionnistes de la collection Edwin Lochridge Cox, laquelle totalise 332m$ avec 100% des œuvres vendues. Il faut préciser que la “Cox Collection | L’histoire de l’impressionnisme” était l’une des plus grandes collections américaines jamais apparues sur le marché, avec des chefs-d’œuvre de Caillebotte, Cézanne et Van Gogh en tête d’affiche.

Trois œuvres de Vincent VAN GOGH ont obtenu de remarquables résultats. Peint à Saint-Rémy en octobre 1889, Cabanes de bois parmi les oliviers et cyprès (reproduite ici) a mobilisé de puissants collectionneurs à travers le monde. Le tableau à commencé sa course à 32 millions de dollars pour l’achever à 62 millions, près du double ! Le prix final de cette oeuvre – augmenté des divers frais et taxes – affichent 71,3m$.

Un autre Van Gogh, Meules de blé, créée à Arles en 1888, a établi un record pour une œuvre sur papier de l’artiste en partant pour 35,85m$. Enfin, une troisième œuvre de l’artiste, toujours issue de la collection Cox, a atteint 46,7m$ – très au-dessus de son estimation de 5 à 7 millions de dollars fournie par Christie’s (Jeune homme au bleuet). La bataille aura duré neuf minutes et mobilisé 11 enchérisseurs pour permettre à cette toile de grimper à plus de 40 millions au marteau.

A 53m$, Caillebotte renouvelle son record d’une façon impressionnante. L’impressionniste culminait jusqu’alors à 22m$.”

Outre ces trois Van Gogh, L’Estaque aux toits rouges de Paul CÉZANNE fut très bien reçue. La toile s’est vendue pour 55,3m$, soit un peu au-dessus du superbe Jeune homme à sa fenêtre de Gustave CAILLEBOTTE, remporté pour deux millions de moins.

Caillebotte renouvelle en effet son record d’une façon impressionnante avec cette toile qualifiée de « chef-d’oeuvre du réalisme urbain moderne du XIXe siècle” par le musée Getty de Los Angeles, acquéreur du chef-d’oeuvre pour 53m$. L’impressionniste français pulvérise un précédent record établi à 22m$ en 2019 pour Chemin montant (1881) (Christie’s Londres, 27 février 2019).

 

20/21e siècles : second round

Initié en mai dernier, ce nouveau format de ventes mêlant 20e et 21e siècles est décrit par Christie’s comme“ une approche innovante” reflétant ”l’évolution des demandes du marché et des habitudes de collection, en brisant les catégories de vente traditionnelles pour établir de nouvelles connexions stylistiques.“ Les chefs-d’œuvre historiques du 20e siècle côtoient ainsi les artistes émergents les plus courus – avec des œuvres à la fois physiques et numériques – dans les catalogues de l’une des plus anciennes sociétés de ventes au monde.

L’art du 20e siècle obtient un résultat impressionnant de 419,8m$, avec 92 % des lots vendus. La période a été menée par des artistes tels que Andy Warhol, Pablo Picasso, Gerhard Richter et Cy Twombly. Le premier lot de la vente fut un rare portrait de Jean-Michel Basquiat réalisé par Andy WARHOL en 1982, remporté pour 40m$. Cette œuvre issue de la collection de Peter Brant était considérée comme le seul exemple encore en mains privées d’un portrait de Basquiat oxydé. Un deuxième portrait de ce type est conservé au musée Andy Warhol de Pittsburgh, le troisième – resté chez Jean-Michel Basquiat toute sa vie – demeure dans la succession de l’artiste.

100% de réussite pour l’art du 21e siècle !”

Le résultat pour les ventes d’œuvres du 21e siècle affiche 219,3m$ et surtout, une réussite totale, avec 100% des lots vendus. Un exploit commenté par Ana Maria Celis, responsable des ventes chez Christie’s : “Avoir un taux de vente de 100 % et dix records d’artistes est une réalisation phénoménale. Avec des résultats exceptionnels pour les artistes émergents, les artistes féminines, les artistes divers, les NFT nous sommes fiers d’avoir créé une vente qui représente notre époque mais aussi l’avenir.”

En lot phare, une toile monumentale de Jean-Michel BASQUIAT exécutée en 1982 est partie pour 40 m$ (The Guilt of Gold Teeth). Un résultat suivi de près par Peter DOIG, qui vient d’établir son nouveau record personnel à 39,8m$ avec Swamp’ed Whitenoise (1990). Ce chef-d’œuvre figure parmi les premières représentations du canoë chez Doig, un motif incontournable dans l’univers de l’artiste issu, à l’origine, d’une image fixe du film d’horreur culte “Vendredi 13”.

Le record de Peter Doig fait un bond de 10 millions de dollars.”

Enfin, BEEPLE s’est à nouveau fait remarquer. Huit mois avec les 69,3m$ de son NFT EVERYDAYS: THE FIRST 5000 DAYS (2021), sa pièce hybride (physique et numérique) intitulée Human One a été prisée à près de 29m$. Beeple s’est engagé à mettre à jour les composants visuels de Human One tout au long de sa carrière. Cette œuvre est donc destinée à évoluer, en temps réel, en fonction des événements mondiaux.

> Les 10 artistes du 21e siècle emportant un nouveau record personnel sont : Xinyi Cheng, Hilary Pecis, Nicholas Party, Issy Wood, Stanley Whitney, Peter Doig, Jacqueline Humphries, Barbara Kruger, Rashid Johnson et Kenny Scharf.