Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

La galerie Zwirner à Paris, avec Raymond Pettibon

[27/08/2019]

La France représente environ 2% du Marché de l’art contemporain mondial. C’est peu mais la capitale française à de nombreux atouts culturels pour attirer son flot de touristes internationaux, de collectionneurs, et de galeristes de premier plan.

La galerie Thaddaeus Ropac, présente à Salzbourg et Londres, y a ouvert deux espaces. Le premier situé au cœur du Marais, le second, à Pantin, dans une ancienne usine de 2.000m2. Idem pour la galerie Gagosian, qui dispose de deux espaces, le premier dans le quartier doré du huitième arrondissement, entre l’avenue Matignon et l’avenue des Champs-Élysées, un autre plus vaste (1650 m2 répartis sur deux niveaux) est situé au Bourget, dans le nord de Paris.

C’est au tour de David Zwirner, désigné comme la personnalité la plus influente du monde de l’art d’après le dernier classement d’ArtReview (2018) d’ouvrir son antenne à Paris. Le puissant galeriste germano-américain, qui représente quelques artistes les plus célébrés de notre époque dont Njideka Akunyili Crosby, Luc Tuymans Jeff Koons et Yayoi Kusama ; qui est présent à Londres et Hong Kong ; qui se prépare à ouvrir un quatrième espace exceptionnel à New York de 7.000m2 en 2020… a jeter son dévolu sur les 800 m2 qu’occupa le galeriste Yvon Lambert rue Vielle du Temple dans le Marais. David Zwirner Paris sera co-dirigée par Victoire de Pourtalès et Justine Durrett, qui était jusqu’alors directrice des ventes de la galerie new-yorkaise.

Cet été, le galeriste confiait au Financial Times la raison de cette première installation en Europe continentale : le Brexit, prévu pour le 31 octobre, a motivé cette décision. David Zwirner explique en effet que « le Brexit a changé la donne. Après octobre, mon espace londonien sera une galerie britannique et non européenne. Je suis européen et je souhaite une galerie européenne. »

Il a déclaré par ailleurs dans un communiqué officiel de la galerie : « ces dernières années, Paris est rapidement devenue l’une des villes les plus dynamiques pour les arts visuels en Europe. C’est une ville où l’histoire se mêle au présent et nous sommes ravis de pouvoir occuper l’un des espaces les plus beaux et les plus légendaires du Marais ».

L’exposition inaugurale du nouveau lieu parisienne ouvre le 16 octobre, en pleine ébullition de la FIAC (du 17 au 20 octobre) qui a drainé quelques 72.500 visiteurs lors de sa dernière édition et à laquelle le galeriste participe également. Cette double actualité parisienne mettra en exergue les trésors graffico-punk de Raymond PETTIBON. Cet artiste américain (et non pas français comme le laisse entendre la sonorité de son nom) est représenté par David Zwirner depuis 1995. Ses œuvres font parties des collections de plusieurs musées importants à New York, Los Angeles, Miami, San Francisco, Paris, Londres, Madrid… et sa cote est flamboyante, avec un indice de prix indiquant une exceptionnelle croissance de +615% depuis 2001.

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK