Focus sur Jérémy Gobé

[08/10/2021]

 

Engagée sur les grands rendez-vous de l’art et du Marché de l’Art depuis plus de 30 ans, Artprice apporte son soutien, en tant que mécène, à l’artiste français Jérémy Gobé engagé dans le développement de solutions face aux défis environnementaux. Convaincue de l’intérêt de cette démarche, Artprice s’est engagée comme mécène de son installation Corail Artefact-Coalition, visible jusqu’au 7 novembre 2021 dans le hall de la Gare Saint Lazare à Paris.

 

Coalition est une œuvre dépolluante, une œuvre destinée à sensibiliser le grand public aux enjeux liés à la disparition des coraux, tout en mettant en valeur le savoir-faire traditionnel de la dentelle et en présentant une innovation écologique made in France. Pour la concevoir, Jérémy Gobé s’est tout d’abord inspiré du corail “Cerveau de Neptune”, une espèce commune de corail formant des motifs géométriques en ”grecques”, que l’on retrouve sur les façades dites “vermiculées” de nombreux monuments parisiens comme Le Louvre.

Ayant fait tisser ce motif par l’entreprise Solstiss, fabricant traditionnel de dentelle mécanique de Caudry, avec un fil naturel aux couleurs du corail, il y juxtapose un voilage nouvelle génération capable de dépolluer l’air alentour, reproduisant ainsi l’action du corail qui capte le CO2 pour le transformer en O2. Deux années de développement furent nécessaires pour réaliser ce voile technologique et écologique.

Coalition symbolise l’une des actions bénéfiques du corail pour la planète : il consomme du CO2 pour réaliser son squelette et produit en contrepartie de l’oxygène, faisant de lui le vrai poumon de la Terre. L’installation illustre aussi le lien développé par l’artiste entre savoir-faire traditionnel et innovation

Une œuvre produite par le Fonds de Dotation corail artefact sur une invitation de la Biennale Révélations et SNCF Gares & Connexions.

DSCF0168

Genèse d’un art dans la vie

La genèse de Corail Artefact – qui vise à sauver les coraux et les littoraux – commence en 2017. Jérémy Gobé est alors invité par l’association lyonnaise HS-Projets à participer à l’édition clermontoise 2018 du Festival International des Textiles Extraordinaires. Il s’intéresse alors au point d’esprit, motif traditionnel de dentelle au fuseau du Puy-en-Velay, lequel ressemble à s’y méprendre au dessin d’un des squelettes coralliens. tout part de cette intuition : “Et si cette dentelle pouvait contribuer à sauver les coraux ?” Début 2018, l’artiste met au point un programme de Recherche, Développement et Innovation (RDI) associant art, science, industrie et éducation pour un projet qu’il baptise Corail Artefact. La même année, les premiers tests du support dentelle en laboratoire sont réalisés.

Le premier protocole de recherche montrait déjà que la dentelle en coton est un substrat potentiel pour la fixation du corail et le recrutement de ses larves. Depuis, Jérémy Gobé travaille sur une dentelle 2.0, à partir de fibres encore plus pointues que le coton.

Le projet Corail artefact comporte aussi des structures en béton écologique pour recréer les récifs détruits. En substituant le sable et le ciment des récifs artificiels existants (non écologiques, la production de ciment dégageant le plus de C02 au monde) par des matériaux à la fois biosourcés et renouvelables, il est possible de créer un béton purement écologique.

Jérémy Gobé

Né en 1986 à Cambrai, France. Vit et travaille à Paris.

Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Nancy et de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Jérémy Gobé positionne son travail artistique au cœur des enjeux sociaux et environnementaux de notre société contemporaine. Ses œuvres, construites autour de la rencontre et de la transmission des savoirs-faire, témoignent d’une vision altruiste et engagée de l’art contemporain, où l’œuvre peut être le vecteur sensible d’alerte et de changement.

À la recherche constante de nouvelles formes et matières, la démarche de Jérémy Gobé s’apparente à celle du scientifique : partant d’un protocole expérimental, l’artiste enrichit ses processus de création par des recherches innovantes aux croisements de plusieurs disciplines. Il nous donne ainsi à voir un nouvel écosystème vertueux où l’art est tour à tour vecteur de sensibilisation aux défis contemporains et inspirateur de solutions concrètes.

Distinctions

Lauréat du PRIX DE L’ART SOUS LA MER, Fondation Jacques Rougerie en 2020
Lauréat du PRIX PIERRE CARDIN en 2020
Prix International THÉOPHILE LEGRAND pour L’innovation textile 2019, prix spécial du Jury
Trophées de L’ÉCONOMIE LOCALE, catégorie innovation de la CCI Haute-Loire
Finaliste des trophées de L’AVENIR EUROPE 2019, catégorie Environnement
Finaliste du PRIX CORAL OCÉAN 2015
Nominé pour le FID PRIZE 2015, prix international de dessin contemporain
Lauréat du PRIX BULLUKIAN en 2011
Finaliste des AUDI TALENTS AWARDS 2011, Fiac 2011
Lauréat du PRIX PIERRE GAUTIER- DELAYE 2011
Finaliste du PRIX ICART 2011, “Les artistes de Demain”