Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

En bref : Mona Hatoum – Positions Berlin – Art Fair Cologne

[13/08/2015]

 

Tous les quinze jours, Artprice vous propose un tour d’actualité du marché de l’art en quelques mots et quelques chiffres : Rétrospective Mona Hatoum – Deuxième édition de Positions Berlin – Art Fair Cologne se profile en septembre

Rétrospective Mona Hatoum
Après l’exposition Jeff Koons qui attira 650 000 visiteurs, le Centre Pompidou ouvre sa grande galerie à Mona HATOUM jusqu’au 28 septembre 2015. Il s’agit de l’exposition la plus complète jamais réalisée de l’artiste britannique d’origine libanaise (une centaine d’œuvres couvrant quarante ans de création sont réunies), une exposition « organisée comme une cartographie et non comme une rétrospective » selon Christine Van Assche, qui en assure le commissariat.
Née en 1952 à Beyrouth de parents palestiniens, Mona Hatoum est installée à Londres depuis 1975, année ou éclate la guerre civile au Liban. Dans l’impossibilité de rentrer au pays, elle mène ses études d’art à Londres (à la Slade School of Fine Art) et partage aujourd’hui son temps entre Londres et Berlin.
Largement reconnue sur la scène internationale, sa carrière prend son envol en 1995 suite à l’obtention du prestigieux Turner Prize. Elle expose alors à la White Cube à Londres (1995) puis au New Museum à New York (1997), avant de faire son entrée dans l’arène des enchères en 1998, avec une première adjudication prometteuse à 46 000 $ frais inclus, pour A Couple of Swings (Christie’s New York) : l’installation comprend deux balançoires l’une en face de l’autre, aux assises en verre, qui promettent l’accident au moindre mouvement… les expositions suivantes passent par la Tate Britain (Londres, 2000), le musée d’art contemporain à Sydney (2005) ou encore le Mathaf : Arab Museum of Modern Art à Doha (2014). En 2011, l’artiste remporte le Prix international d’art contemporain Joan Mirò et signe, la même année, son record aux enchères à hauteur de 470 500 $ frais inclus (Christie’s New York, 8 novembre 2011).
L’oeuvre record, qui s’intitule Silence, détourne un lit d’enfant à barreaux réalisé en verre. La fonction protectrice de l’objet est mise à mal, puisque le lit peut se briser au moindre choc. Dans la lignée du conceptualisme et du minimalisme, les œuvres de Mona Hatoum s’inspirent aussi de sa vie personnelle et de ses origines. Mona Hatoum est une femme exilée et une artiste engagée. Intimement concernée par les dérèglements du monde, elle détourne des objets quotidiens, des broderies palestiniennes, nous fait cheminer par vidéo à l’intérieur de son corps, compose des œuvres avec des cheveux… pour nous emmener, sur des territoires instables, à penser la menace, le déracinement, le conflit, la géopolitique, la beauté, l’identité et l’intimité…

Deuxième édition de Positions Berlin
L’Allemagne est la cinquième place de marché mondiale pour l’art contemporain aux enchères (17,7 m$ de produit de ventes entre juillet 2014 et début juillet 2015), juste derrière la France et juste devant le Qatar. Visiblement, l’Allemagne se bat pour défendre son rang : afin d’attirer les grands collectionneurs, il fallait une nouvelle foire d’art contemporain capable de s’imposer. C’est toute l’ambition de Positions Berlin (foire ouverte du 17 au 20 septembre 2015), qui ouvre sa seconde édition à la rentrée avec 77 exposants issus de 16 pays.
Les exposants viennent en majorité d’Allemagne (Berlin, Frankfort, Stuttgart, Cologne, Dusseldorf, Munich), mais aussi de Londres, Singapour et Tokyo, pour investir un espace de 6,500 mètres carrés dans un quartier dynamique et créatif de la ville (Arena Berlin). Positions Berlin s’inscrit comme une nouvelle étape prospective dans le parcours annuel des foires, ouvrant une fenêtre importante sur les artistes allemands, qui comptent parmi les plus prisés du marché derriere les américains, les anglais et les chinois.

Art Fair Cologne se profile en septembre
Art Fair Cologne fêtera ses 12 ans cette année dans l’espace majestueux du Koelnmesse trade fair site de Cologne (12 500 mètres carrés). Sur la centaine d’exposants réunis du 24 au 27 septembre 2015, une majorité de galeries sont des allemandes confirmées et émergentes. Art Fair Cologne souhaite en effet offrir une confrontation perpétuelle entre les artistes établis et une dimension plus prospective de l’art contemporain. Elle combine les opposés, explorant un large spectre de la création qui passe par les arts plastiques, la photographie, le Street Art et même le design.
Parmi les exposants : citons la galerie Nagel/Draxler (Cologne/Berlin), Cosar HMT (Düsseldorf), Sies + Hoeke Galerie (Düsseldorf), Van Horn (Düsseldorf), Philipp von Rosen (Cologne), Conrads (Düsseldorf) et Thomas Rehbein (Cologne). Ces professionnels viendront donner du rythme à Cologne en ce début d’automne 2015, face à la foire Art Cologne dont l’édition printanière est très courue par les grands collectionneurs. Cette dernière fêtera son demi-siècle d’existence en 2016.

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK