Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer les cookies.

Combien valent les têtes d’affiche des ventes contemporaines ?

[16/06/2015]

 

Les grandes ventes d’art contemporain de Londres se profilent. Elle se tiendront entre le 29 juin et le 1er juillet chez Phillips, Christie’s et Sotheby’s par ordre de cession. Il s’agit là des ventes de soirée, celles pour lesquelles les sociétés de ventes aux enchères réservent leurs lots les plus prestigieux. Il n’est pas question ici d’offrir des catalogues à rallonge (quoique le catalogue de Christie’s fait près de 500 pages pour présenter 75 lots) mais de sélectionner les pièces les plus haut de gamme du marché. Moins de 200 lots sont proposés sur trois soirées (dont 53 lots chez Phillips le 29 juin et 59 le 1er juillet chez Sotheby’s). Parmi ces quelques œuvres triées sur le volet, nous retrouvons vente après vente les élus les plus cotés du marché. Afin de mieux discerner l’enjeu de ces vacations, Artprice.com a épluché pour vous les estimations des sociétés de ventes sur huit signatures phares.

Combien pourraient rapporter Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Francis Bacon, Yves Klein, Christopher Wool, Sigmar Polke, Gerhard Richter et Lucio Fontana durant ces trois jours ? Sur quel artiste l’enjeu financier est-il le plus important ? Voici le classement des produits de ventes espérés par ordre de grandeur, en fonction des estimations basses et hautes fournies par les maisons de ventes :

Francis BACON – 87 m£
C’est sur Francis Bacon que repose le plus gros enjeu : les cinq œuvres proposées – dont une rareté de l’iconique série des Papes chez Sotheby’s – pourraient rapporter entre 60 et 87 m£ selon les estimations. Ces 87 m£ d’estimation haute dépassent le produit de ventes annuel de l’Autriche, neuvième place de marché mondiale pour les oeuvres d’art aux enchères.Andy WARHOL – 63,93 m£
Entre 56,57 m£ et 63,93 m£ sont attendus pour la vente de 16 œuvres de Warhol (neuf chez Sotheby’s, deux chez Christie’s et cinq chez Phillips).
En ce qui concerne la densité et la valorisation d’oeuvres de Warhol offertes pour ces ventes, Sotheby’s sort largement gagnante devant sa grande rivale Christie’s. La société américaine Sotheby’s attend en effet dégager entre 51 et 57 m£ pour ses neuf lots. Si tel est le cas, elle devrait asseoir un résultat global bien plus important que Christie’s, même en présentant moins de lots.Gerhard RICHTER – 41,5 m£
En 10 lots, Gerhard Richter devrait passer les 40 m£ de produit de ventes. Un montant impressionnant, proche de celui réalisé en une année d’enchères aux Pays-Bas (14e place de marché mondiale), mais un montant qui sera certainement atteint au vue du dernier record en date de l’artiste : 30,389 m£ frais inclus pour une abstraction vendue en février dernier chez Sotheby’s Londres (le 10 février 2015).Sigmar POLKE – 11,4 m£
On attend mieux pour Sigmar Polke que pour Jean-Michel Basquiat ! Polke est l’un des artistes les plus spéculatifs de la scène contemporaine. Son indice de prix a flambé de près de 500 % en 10 ans… Ses résultats 2014 lui ont valu la 45e place des artistes les plus performants du monde aux enchères (selon le classement par produit de ventes annuel).Lucio FONTANA – 10,8 m£
Fontana a passé les 10 m£ en mai dernier (Concetto spaziale, Attese, vendue 10,6 m£ frais inclus le 10 mai 2015 chez Christie’s New York), la dispersion de cinq œuvres ne devrait donc pas poser problème. La plus majestueuse est au catalogue de Sotheby’s avec un Concept spatial à 10 fentes sur fond rouge. Il est appelé à 4 m£ mais pourrait grimper bien plus haut. Jean-Michel BASQUIAT – 7,8 m£
Entre 5 et 7,8 m£ sont espérés en deux coups de marteau si Sotheby’s réussit la dispersion de Brown Eggs et surtout de Orange Sports Figure, une œuvre majeure de 1982 qui a déjà fait l’objet de deux adjudications en salles, respectivement en 1992 et en 2012. Payée 4 m£ frais inclus en février 2012 chez Sotheby’s, elle pourrait grimper aujourd’hui jusqu’à 7 m£… soit une plus-value de 3 m£ en trois ans seulement. Cette revente est un bon test pour déterminer si la flambée des prix de Basquiat perdure ou non.Christopher WOOL – 7,8 m£
Christopher Wool demeure l’un des leader incontesté des grandes vacations contemporaines : entre 5 et 7,8 m£ sont espérés pour la vente de deux œuvres seulement, l’une chez Sotheby’s et une seconde, plus importante, chez Christie’s.Yves KLEIN – 7,6 m£
La signature d’Yves Klein dégagera bien plus de 7,6 m£ si les trois œuvres se vendent car Christie’s affiche une superbe Peinture de feu sans titre (FC27) de 1962, de bonne provenance (collection François de Menil) et dont l’estimation est tenue secrète. La plus belle peinture de feu jamais vendue aux enchère – la grande FC1 (Fire Color 1) – atteignait 22,5 m£ en 2012 chez Christie’s. La FC27 est de moindre importance mais elle pourrait faire la surprise tant les peintures au feu sont rares sur le marché.

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence Pour en savoir plus, Charte de confidentialité et de protection des données personnelles OK