Chu Teh-Chun au sommet des ventes pour le centenaire de sa naissance

[20/11/2020]

L’inspiration que j’ai suivie trouve son unique source dans la nature et son mode d’expression privilégié est le lyrisme.” Chu Teh-Chun

Le poète de l’abstraction picturale Chu Teh-Chun aurait eu 100 ans cette année et les hommages sont à l’échelle du maître, grandioses !
À cette occasion, un film documentaire inédit retraçant sa vie et son œuvre sera présenté en avant-première à la Fondation Jérôme-Seydoux à Paris, au MAMCO à Genève puis au Grand Théâtre de Shanghai. Une grande exposition rétrospective itinérante – initialement prévue à partir d’avril 2020 mais décalée d’un an à cause de la pandémie sanitaire – se prépare avec une première étape au Musée national de Chine à Pékin, dans le deuxième musée le plus visité au monde, au printemps 2021.

Né à Baitou Zhen en Chine en 1920, Chu étudie à la National School of Fine Arts, plus connue aujourd’hui sous le nom de China Academy of Art à Hangzhou où ses rencontres avec WU Guanzhong et ZAO Wou-Ki y seront déterminantes. Alors surnommés les trois mousquetaires, ils influencent profondément l’art moderne chinois. Chu Teh-Chun s’installe à Taipei en 1949 et enseigne à la National University avant de partir pour Paris en 1955, ville où il est fasciné par les œuvres abstraites du russe Nicolas DE STAËL qui l’encourage à s’éloigner de la peinture figurative. Il se consacre alors à l’élaboration d’une forme artistique abstraite, basée sur la couleur et les sensations, directement inspirée de la nature et de la poésie. Cette période coïncide également avec ses premiers succès parisiens, dont la Galerie du Haut-Pavé organise la première exposition.

Chu acquiert la nationalité française en 1980 et devient le premier artiste chinois à entrer à l’académie des beaux-arts de Paris à l’instar de son compère contemporain Zao Wou Ki.
En 2001, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur. Il meurt à Paris en 2014. Une fondation éponyme voit le jour à Genève trois ans plus tard. L’institution, chapeautée par sa femme et son fils met en exergue la dextérité et la pluridisciplinarité de l’artiste sur l’ensemble de sa carrière. Ses œuvres font désormais partie des collections de plus de 50 musées à travers le monde.

.

.

Indice de prix de Chu Teh-Chun (en hausse de plus de 2400 points en 20 ans)

 

.

Sur le marché des enchères depuis 1983, ses premières œuvres ne se vendaient à l’époque qu’une poignée de dollars contre 2000 fois plus aujourd’hui, une croissance comparable à celle de Zao Wou Ki. En deux décennies, Chu Teh-Chun est devenu le troisième artiste franco-chinois le plus coté après Zao et SAN Yu. Il compte parmi les peintres chinois dont les œuvres attirent toujours autant de collectionneurs aussi bien en Europe qu’en Asie.
À l’occasion de la célébration du centenaire de sa naissance, des toiles du maître se sont vendues à Paris, notamment chez Magnin Wedry le 27 octobre dernier avec Le 23.9.1978, de 1978 adjugée à 355 000$ (prix au marteau). Ce tableau, caractéristique de son travail à partir des années 1970 est un savant mélange de la modernité de l’abstraction lyrique occidentale à l’héritage des maîtres anciens et la délicatesse de l’esthétique traditionnelle chinoise. Abstraction bleue et jaune, exécutée en 1989 fait partie de la période clé de son art puisqu’il retourne à Taïwan pour la première fois depuis son départ en 1955 et qu’une rétrospective lui est consacrée à Taipei. Cette œuvre a été adjugée 389 000$ un jour plus tôt chez Artcurial lors d’une vente thématique célébrant le succès des artistes contemporains asiatiques les plus recherchés sur le marché de l’art international.
Majoritairement collectionné en Asie, c’est à Hong Kong qu’il réalise ses plus belles ventes. En atteste la vente Sotheby’s du 8 juillet dernier qui a enregistré le record absolu de l’artiste avec Les éléments confédérés, un puissant pentaptyque peint entre 1983 et 1984, cédé pour 14,5m$. Le 3 décembre prochain, à Hong Kong toujours, Christie’s proposera sept œuvres de l’artiste à la vente, dont près de la moitié des estimations basses dépassent les 2m$. Une vacation qui promet encore de belles enchères !

.

 Top 5 enchères de Chu Teh-Chun

Œuvre Prix Date Maison de ventes
1 Les éléments confédérés (1983/84)
14,76 m$ 08/07/2020  Sotheby’s, Hong Kong
2 Vertige neigeux (1990-1999)
11,8 m$ 26/11/2016 Christie’s, Wanchai
3 No. 268 (1967/68)
9,6 m$ 30/09/2018 Sotheby’s, Hong Kong
4 Untitled (1963)
9,1 m$ 23/11/2013 Christie’s, Hong Kong
5 Rouge lourd et vert léger (1959) 7,8 m$ 31/03/2018 Sotheby’s, Hong Kong
copyright ©2020 artprice.com

.

Top 5 enchères de Zao Wou-Ki

Œuvre Prix Date Maison de ventes
1 Juin-Octobre 1985 65,2 m$ 30/09/2018  Sotheby’s, Hong Kong
2 29/01/64 (1964) 25,9 m$ 25/11/2017 Christie’s, Hong Kong
3 Et la terre était sans forme (1956-1957) 23,3 m$ 29/03/2018 Poly Auction, Hong Kong
4 Triptyque 1987-1988
22,7 m$ 25/05/2019 Christie’s, Hong Kong
5 14/12/59 (1959)
22,5 m$ 26/05/2018 Christie’s, Hong Kong
copyright ©2020 artprice.com