Eric FISCHL (1948)

Autres identifications possibles : attribué

ArtMarketInsight

« L’homme raisonnable s’adapte au monde ; le déraisonnable persiste à essayer d’adapter le monde à lui-même. Par conséquent, tout progrès dépend de l’homme déraisonnable. » George Bernard Shaw. Eli Broad avait faite sienne cette maxime, il en avait même tiré le titre de son autobiographie/manuel de réussite publiée en 2012, The Art of Being Unreasonable. […]

La 31ème édition de la FIAC va ouvrir ses portes du 21 au 25 octobre, Porte de Versailles à Paris, avec 215 galeries dont 94 nouvelles, représentant 20 pays. Cette manifestation à la renommée internationale est le rendez-vous français incontournable des professionnels, collectionneurs et amateurs d’art contemporain. C’est l’occasion de voir des toiles d’artistes nationaux confirmés comme Robert COMBAS, BEN ou Claude VIALLAT. C’est aussi l’opportunité de débuter une collection en achetant une œuvre d’un jeune artiste prometteur. Des maisons comme Cornette de Saint Cyr et Artcurial profitent de l’événement pour orchestrer des ventes dédiées.

Après une accalmie en 2001, cette année les prix de l’art contemporain sont de nouveau en hausse. Pourtant, il n’y a pas eu de spectaculaire explosion tarifaire pour les têtes d’affiches. Durant cette première saison, les prix de la cour des grands furent moins importants qu’ils ne le furent un an avant.

Pour Eric FISCHL (1948) (États-unis), l'adjudication la plus ancienne enregistrée sur le site est une oeuvre vendue en 1985 chez Sotheby's (peinture) et la plus récente est une oeuvre vendue en 2022 (peinture). Les analyses et graphiques établis par Artprice.com reposent sur 825 adjudications. Notamment : estampe-multiple, peinture, dessin-aquarelle, photo, sculpture-volume. La Place de marché d'Artprice vous propose 1 oeuvre(s) de l'artiste à la vente , vendues par 1 Artprice Store(s).