Alexander ARCHIPENKO (1887-1964)

Robert ARCHIPENKO
Autres identifications possibles : attribué, d'après

ArtMarketInsight

Considérés comme les seconds couteaux du cubisme, les artistes de la Section d’Or n’ont pas la cote d’un Picasso. Leurs prix n’ont pas fini de grimper (en témoigne le nouveau record de Juan Gris cette année) mais de nombreuses oeuvres de la grande avant-garde demeurent très accessibles.

Au début du XXème siècle, Paris est une capitale de l’art et son rayonnement aimante les artistes venus d’Europe et de l’Est. On les regroupe sous l’appellation de Première Ecole de Paris. La capitale française séduit notamment de nombreux artistes russes entre 1900 et 1920 qui se concentrent dans le quartier de Montparnasse, lieu d’une véritable émulation créatrice.

Sur la période moderne, la sculpture progresse plus vite que la peinture. Sa cote est au plus haut en 2007, son indice des prix a grimpé de 100 % sur 15 ans !

Après une perte de vitesse sur l’année 2005, la sculpture cubiste renoue avec la hausse en 2006.

Les ventes « Impressionist and Modern Art » de Londres ont clôturé la saison en beauté. 4 nouveaux records ont été enregistrés le 20 juin chez Sotheby’s, dont la vente du soir a rapporté près de 46 millions de £ en 37 lots.

Alexander ARCHIPENKO (1887-1964) est un(e) artiste né(e) en 1887. L'adjudication la plus ancienne enregistrée sur le site est une oeuvre vendue en 1983 chez Phillips, De Pury & Luxembourg (dessin-aquarelle) et la plus récente est une oeuvre vendue en 2021 (peinture). Les cotes et indices de l'artiste établis par Artprice.com reposent sur 1 384 adjudications. Notamment : sculpture-volume, estampe-multiple, dessin-aquarelle, peinture, photo, luminaire. 2 œuvres de l'artiste Alexander ARCHIPENKO (1887-1964) se retrouveront bientôt en salles des ventes. La Place de marché d'Artprice vous propose 2 oeuvre(s) de l'artiste à la vente.