L'actualité du marché de l'art de Maria Elena VIEIRA DA SILVA (1908-1992)

Le dernier rapport d'Artprice

Sommaire ArtMarket® Insight

Les 20 femmes les plus performantes du Marché de l’Art [22/01/2019]

Si les femmes représentent la moitié de la population mondiale (donc la moitié de l’intelligence, de la sensibilité et de l’inspiration de notre monde), leur importance est bien trop faible encore sur le Marché de l’Art en général. Il a fallu attendre la fin du 19ème siècle pour que des femmes commencent enfin à trouver […]

De Londres à Paris [16/10/2018]

L’étonnant début de saison depuis Londres a remis le vibrionnant marché de l’art contemporain sur le devant de la scène. Sur les quinze premiers jours d’octobre, Londres fut en effet le centre du monde de l’art, avec des évènements de haut niveau dont la Frieze London et la Frieze Masters, ainsi que le qualitatif et […]

Zao Wou Ki en grand, à Paris [05/06/2018]

L’espace est silence. Tel est l’intitulé de l’exposition consacrée à Zao Wou Ki, au musée d’art moderne de Paris. Une invitation à la méditation à travers une sélection de grands formats. Paris n’avait pas accueilli de grande exposition honorant Zao Wou Ki depuis 15 ans. C’est chose faite avec l’ouverture, le 1er juin dernier et […]

Zao Wou Ki [07/01/2014]

Zao Wou Ki, l’un des plus illustres représentants de l’abstraction lyrique est aussi un symbole culturel fort pour la Chine. Porté par une demande asiatique boulimique, ses prix s’envolent, si bien que 35 enchères millionnaires ont été enregistrées sur l’année 2013.

Bilan des ventes parisiennes [21/06/2010]

Traditionnellement, les ventes dites de prestige ont lieu à Londres et New-York. C’est là que les enchères les plus spectaculaires sont frappées. Si le marché français est avant tout un grenier d’œuvres abordables avec 89% d’œuvres vendues moins de 10 000 $, quelques résultats impressionnistes, modernes et contemporains sont à hauteur des résultats anglo-saxons.

La Seconde Ecole de Paris ou l’art informel après la seconde guerre [11/10/2006]

La seconde Ecole de Paris affiche une progression de +130% en 10 ans bien que sa cote reste inférieure de 15% par rapport au niveau de 1990-1991, au pic de la bulle spéculative.La seconde Ecole de Paris désigne les artistes abstraits exerçant leur création en France entre 1940 et 1965. A l’instar de l’Ecole de Nice, l’Ecole de Paris n’est pas une école constituée mais une formule artificielle permettant de regrouper divers artistes aux origines hétéroclites et français d’adoption tels que Serge POLIAKOFF de Russie; Hans HARTUNG d’Allemagne; Gustave SINGIER de Belgique; Jean-Michel ATLAN d’Algérie; Maria Elena VIEIRA DA SILVA du Portugal … dont les préoccupations artistiques rencontrèrent, sous la plume des critiques d’art, celles d’autres « informels » tels que Pierre SOULAGES, Jean FAUTRIER, Maurice ESTEVE, Gustave SINGIER, Roger BISSIÈRE ou Jean BERTHOLLE.

La seconde Ecole de Paris au premier rang des ventes d’art moderne [07/04/2003]

Paris, le 2 avril 2003 – essai transformé pour Christie’s qui vient d’orchestrer avec brio une vente d’art moderne : 100% des lots vendus, 2,6 millions de chiffre d’affaires.

Espace partenaires