Donald SULTAN (1951)

ArtMarketInsight

La Bad Painting, littéralement « mauvaise peinture » émerge aux Etats–Unis à la fin des années 70 et s’affirme dans les années 80. Les « Bad boys » de la peinture ont pour nom Jean-Michel Basquiat, Neil Jenney, Kenny Scharf, Julian Schnabel, Malcolm Morley, David Salle, Jonathan Borofsky et Donald Sultan. Ils revendiquent le mauvais goût de leur œuvres, s’inspirent de cultures marginales et populaires, intègrent des matériaux hétérogènes dans leurs toiles, jouent sur des empâtements excessifs et des couleurs dissonantes. Ce retour expressionniste à la peinture s’impose face aux canons de l’époque, à l’austérité du minimalisme et de l’art conceptuel.

Donald SULTAN (1951) (États-unis) est un artiste né en 1951. L'adjudication la plus ancienne enregistrée sur le site est une oeuvre vendue en 1984 chez Christie's (peinture) et la plus récente est une oeuvre vendue en 2021 (estampe-multiple). Les cotes et indices de l'artiste établis par Artprice.com reposent sur 1 816 adjudications. Notamment : estampe-multiple, dessin-aquarelle, peinture, sculpture-volume, photo, objets, tapisserie. 8 œuvres de l'artiste Donald SULTAN (1951) se retrouveront bientôt en salles des ventes. La Place de marché d'Artprice vous propose 56 oeuvre(s) de l'artiste à la vente. , vendues par 3 Artprice Store(s).