L'actualité du marché de l'art de Jackson POLLOCK (1912-1956)

Le dernier rapport d'Artprice

Sommaire ArtMarket® Insight

L’Ecole de New-York [26/06/2008]

Durant la seconde guerre mondiale, les artistes européens réfugiés à New-York attisent le bouillement artistique américain. Une rénovation de la peinture américaine se prépare. Elle sera abstraite et s’exprimera par deux grandes tendances : l’Action Painting, peinture gestuelle qui manifeste l’action de peindre et la Colorfield Painting, champs colorés et vibratoires propices à la méditation.

La Russie contemporaine – Un marché émergent [06/05/2007]

Après la vente d’art contemporain russe de Sotheby’s en février et la seconde édition de la biennale d’art de Moscou qui s’est tenue en mars dernier, l’art contemporain russe est en ébullition.La liberté d’expression des artistes russes est un phénomène récent si l’on se réfère au scandale de 1974, quand une exposition de «non-conformistes» à Moscou fut démantelée au bulldozer. Le visage culturel de la capitale russe a profondément changé, fort de centres d’art contemporain ouverts ces dernières années. Bien que de nombreuses œuvres se concentrent sur la critique sociale et politique de l’ancien régime, les langages artistiques se diversifient. L’art contemporain russe rencontre des amateurs de plus en plus nombreux mais les collectionneurs chevronnés sont, à l’heure actuelle, essentiellement des russes.

L’Ecole de NewYork [02/01/2007]

Après la seconde guerre mondiale, de jeunes artistes ont renouvelé la peinture américaine. Influencés par le surréalisme, ils s’émancipent de la réalité pour s’engager dans une peinture libre dont on distingue deux tendances : « l’Action painting » et la « Colorfield painting ».

5 000 œuvres d’art en vente en permanence sur la nouvelle place du marché normalisée [06/04/2005]

Après seulement 2 mois son ouverture, la nouvelle place du marché de l’art d’Artprice ne cesse de s’agrandir. En mars la rubrique Petites Annonces d’Artprice a accueilli 450 000 visiteurs. Dès le début du mois d’avril 2005, plus de 5 000 œuvres, concernant près de 4000 artistes sont proposées à la vente chaque jour sur cette place de marché ! A titre comparatif Art Basel ou la FIAC exposent chacune 1500 artistes.

Art contemporain : des ventes toujours plus bénéfiques [24/05/2004]

Depuis 5 ans, le marché de l’art contemporain New-yorkais connaît aux enchères une importante croissance. Les chiffres d’affaires réalisés par Sotheby’s et Christie’s lors des ventes du soir ne cessent de progresser. Hors frais, il est passé de 56 millions de dollars en 1999 à 126 millions de dollars en 2004.

L’expressionnisme abstrait, fief des plus belles enchères d’art contemporain [18/05/2004]

L’expressionnisme abstrait, mouvement artistique américain phare des années 60, tient le haut de l’affiche des plus prestigieuses ventes d’art contemporain. Après avoir trôné pendant plus de 50 ans au MoMA (New York), Number 12, un « drip painting » de 1949 sur papier par Jackson POLLOCK a trouvé preneur à 10 millions de dollars chez Christie’s le 11 mai 2004. Le lendemain, la poussée euphorique se prolonge avec d’autres très belles enchères, dont un record d’artiste pour Clyfford STILL, avec 1960-F : 2,8 millions de dollars.

Le marché de l’art contemporain ressuscité ? [20/05/2003]

Magnifiques résultats pour les ventes d’art contemporain à New York, les 13 et 14 mai 2003. Après un démarrage un peu laborieux chez Sotheby’s qui n’a enregistré que 27,4 millions de dollars de chiffre d’affaires, le lendemain, Christie’s a animé une vente très dynamique rapportant 68,8 millions de dollars.

Espace partenaires