Yaacov AGAM (1928)

Jacob GIPSTEIN
Autres identifications possibles : d'après, attribué

ArtMarketInsight

L’art cinétique affiche une belle longévité. Les prémices de cette tendance, regroupant une multitude de groupes et mouvements, remontent aux années 1910/1920, époque animée par le culte du progrès et le mythe de la machine. L’Europe, les Etats-Unis et l’Amérique latine sont les principaux berceaux d’un langage abstrait qui n’est plus figé mais vibrant, via un mouvement virtuel ou réel.

Les artistes de l’Op’art exploitent les capacités de notre perception rétinienne pour provoquer de multiples métamorphoses sur une surface fixe et bi-dimensionnelle : la surface-tableau. Ces artistes piègent notre regard par des illusions optiques, jouant avec le phénomène de la persistance rétinienne ou prenant en compte le déplacement du spectateur face à l’œuvre.

Pour Yaacov AGAM (1928) (Israël), l'adjudication la plus ancienne enregistrée sur le site est une oeuvre vendue en 1983 chez Briest (sculpture-volume) et la plus récente est une oeuvre vendue en 2022 (estampe-multiple). Les analyses et graphiques établis par Artprice.com reposent sur 4 346 adjudications. Notamment : estampe-multiple, sculpture-volume, peinture, dessin-aquarelle, objets, photo, tapisserie, mobilier, luminaire, céramique. 11 œuvres de l'artiste Yaacov AGAM (1928) se retrouveront bientôt en salles des ventes. La Place de marché d'Artprice vous propose 36 oeuvre(s) de l'artiste à la vente , vendues par 5 Artprice Store(s).