Jacques VILLEGLÉ (1926)

Jacques Mahé DE LA VILLEGLÉ - Jacques MAHÉ DE LA VILLEGLÉ

ArtMarketInsight

Traditionnellement, les ventes dites de prestige ont lieu à Londres et New-York. C’est là que les enchères les plus spectaculaires sont frappées. Si le marché français est avant tout un grenier d’œuvres abordables avec 89% d’œuvres vendues moins de 10 000 $, quelques résultats impressionnistes, modernes et contemporains sont à hauteur des résultats anglo-saxons.

De leur vivant, plusieurs Nouveaux Réalistes se firent connaître Outre-Atlantique. Leur participation à l’émulation artistique new-yorkaise entre les années 60 et 80 explique en partie leur succès sous les coups de marteau anglo-saxons. Pierre Restany, critique d’art voyageur et polyglotte à l’origine de la formation du mouvement travaillait à leur promotion américaine ; Niki de Saint Phalle, franco-américaine se rendait fréquemment sur place, Jean Tinguely s’illustrait par un happening tapageur au MOMA en 1960, un Hommage à New-York dont l’apothéose arriva avec le fracas de son autodestruction. L’année suivante Arman exposait pour la première fois à New-York, tandis que Leo Castelli, marchand de Warhol, Lichtenstein et Rauschenberg, ouvrait sa galerie à Yves Klein.

L’artiste est, selon la formule consacrée de Wassily Kandinsky, « l’enfant de son époque ». A ce titre, quoi de plus normal que de s’approprier, outre les images et les idées de son temps, les technologies contemporaines. Le boom de la télévision dans les années 60 éveilla des artistes, aux Etats-Unis comme en Europe, aux possibilités d’un « art vidéo ». Les manipulations de l’image, la puissance narrative, la dimension temporelle sont autant de qualités qu’offre la vidéo et que les artistes explorent depuis près de 50 ans.

Le Nouveau réalisme est à l’honneur cette année : suite à l’hommage rendu à Yves Klein au musée Georges Pompidou jusqu’en février dernier, tout le mouvement fait l’objet d’une exposition aux Grand Palais de Paris jusqu’au 2 juillet 2007. La cote des Nouveaux Réalistes a progressé de plus de +120% depuis 2000. Toutefois, les productions de ces artistes sont encore valorisées à 30% en dessous des niveaux de prix atteints en 1989-1990.

La maison de vente Cornette de Saint Cyr organise le 19 avril à Paris une importante vente d’art contemporain dédiée aux nouveaux réalistes : « Les « Nouveaux Réalistes », Art Contemporain, Collection de la Banque Worms ». Ce n’est pas une première.

Jacques VILLEGLÉ (1926) (France) est un artiste né en 1926. L'adjudication la plus ancienne enregistrée sur le site est un(e) peinture vendu(e) en 1986 chez Charbonneaux et la plus récente est un(e) estampe-multiple vendu(e) en 2020. Les cotes et indices de l'artiste établis par Artprice.com reposent sur 1 303 adjudications. Notamment : peinture, estampe-multiple, sculpture-volume, photo, dessin-aquarelle, céramique, mobilier, luminaire, objets. La Place de marché d'Artprice vous propose 18 oeuvre(s) de l'artiste à la vente , vendues par 13 Artprice Store(s).