Bertrand LAVIER (1949)

ArtMarketInsight

Les artistes contemporains français gagnent du galon en cette rentrée des ventes aux enchères.Entre les figures phares, ayant marqué la scène culturelle française depuis les années 60 et les « jeunes artistes » nés après 1945, les Français se voient pousser des ailes de Paris à New-York.

La Force de l’Art ouvre ses portes du 9 mai au 25 juin. Regroupant 15 expositions, cette première triennale se donne pour mission de replacer la France au premier plan de la scène artistique internationale.

En 2002, grâce à la réforme des commissaires-priseurs, la France a gagné des parts de marché sur les ventes aux enchères. Elle a généré 8,6% du chiffre d’affaires mondial contre à peine 7% un an avant. Pourtant, cette progression n’a pas bénéficié au marché de l’art contemporain. La France n’a généré que 4,5% du produit des ventes d’art contemporain en 2002.

Dans une conjoncture tendue, les ventes new-yorkaises d’art contemporain ont été plus dynamiques que les ventes d’art moderne et d’impressionnisme. Même si les sessions du soir n’ont pas été exceptionnelles, quelques belles enchères ont rassuré chez Sotheby’s et Christie’s. Il fallait attendre les deuxièmes parties des ventes, sessions moins prestigieuses que celles du soir, pour trouver de belles surprises avec des artistes en réelle progression et des records significatifs.

Pour Bertrand LAVIER (1949) (France), l'adjudication la plus ancienne enregistrée sur le site est une oeuvre vendue en 1989 chez Drouot (peinture) et la plus récente est une oeuvre vendue en 2022 (sculpture-volume). Les analyses et graphiques établis par Artprice.com reposent sur 174 adjudications. Notamment : peinture, sculpture-volume, estampe-multiple, photo, dessin-aquarelle, mobilier, audiovisuel-multimedia. La Place de marché d'Artprice vous propose 1 oeuvre(s) de l'artiste à la vente , vendues par 1 Artprice Store(s).