L'actualité du marché de l'art de Diego GIACOMETTI (1902-1985)

Le dernier rapport d'Artprice

Sommaire ArtMarket® Insight

Top France [13/10/2017]

Le vendredi, c’est Top ! Un vendredi sur deux, Artprice vous propose un classement d’adjudications par thème. Retour sur les résultats forts obtenus par le marché de l’art français depuis le début de l’année 2017. Tenue entre un marché hyper-concurrentiel et une demande globalisée, la France reste hautement qualifiée pour la vente d’oeuvres d’art. Son […]

Attractivité du marché hexagonal [01/08/2017]

Place de marché hautement qualitative, la France peine à conserver la primeur dès lors qu’il s’agit de vendre au meilleur prix (le plus haut) les chefs-d’œuvre historiques de ses artistes nationaux, ceux-ci partant généralement se vendre dans les salles de Londres ou de New York. Mais depuis le début de l’année, une quinzaine d’œuvres majeures […]

Top France 2017 [07/07/2017]

Le vendredi, c’est Top ! Un vendredi sur deux, Artprice vous propose un classement d’adjudications par thème. Observons cette semaine les résultats obtenus sur le marché de l’art français depuis le début de l’année 2017… Dans un classement nettement dominé par la puissance des résultats de Christie’s et Sotheby’s, les sociétés Pierre Bergé & Associés […]

Premier volet annoncé de la dispersion Claude Berri [20/09/2016]

L’actualité du marché de l’art fait la part belle aux collections, en cette rentrée 2016 : les œuvres rassemblées par David Bowie, par le couple présidentiel Reagan ou la collection d’Eliane et Daniel Brollo et celle du Prince Youssoupoff changeront en partie de mains cet automne. Parmi elles, celle du réalisateur et producteur Claude Berri, décédé […]

Coup double pour la collection Gunter Sachs chez Sotheby’s [29/05/2012]

Après les ventes historiques d’art contemporain et d’après-guerre des 8 et 9 mai dernier, la vivacité du marché se confirme avec la vente par Sotheby’s de la collection Gunter Sachs.

Alberto Giacometti – Au plus fort de sa cote [20/05/2007]

Né en octobre 1901 à Stampa en Suisse, Alberto Giacometti (1901-1966) arrive à Paris en 1922 ou il fréquente les artistes cubistes et découvre l’efficacité formelle de l’art traditionnel africain. Dès 1930, il se frotte au mouvement surréaliste, rencontre Masson et Breton, lit Freud et Bataille, réalise des objets surréalistes symboliques d’un érotisme violent. Mais la mort de son père (1933) marque une rupture et les prémices d’une mutation artistique. Il prend goût à la solitude, revient au portrait, ce qui lui vaut son expulsion du groupe surréaliste. Pendant 10 ans, il se cherche, détruit la majorité des œuvres créées, réduit considérablement les échelles (certaines œuvres tiennent dans une boite d’allumettes). Après la guerre, il développe un langage singulier peuplé de silhouettes filiformes à la matière bosselée qui signent, de son vivant, une reconnaissance internationale jamais démentie.

Espace partenaires