Thomas GAINSBOROUGH (1727-1788)

Autres identifications possibles : attribué, d'après, à la manière, suiveur, cercle

ArtMarketInsight

Une paire de draps, deux taies d’oreiller et deux pots de chambre… Voici, parmi d’autres items, ce que contenait la vente du vendredi 5 décembre 1766, qui eut lieu à Londres et était annoncée comme « les véritables meubles de maison, bijoux, assiettes, armes à feu, etc… la propriété d’un noble personnage (décédé) ». Une vente banale […]

Les choses sérieuses reprennent à la fin du mois de janvier pour le marché de l’art,

Trêve hivernale ! Les sociétés de ventes bouclent leur année et affinent les ventes à venir au premier trimestre 2016. Sotheby’s est déjà bien prête pour la dispersion des

L’art ancien est moins cher que l’art contemporain, et pour cause : outre les effets de mode et de spéculation sur l’art actuel, les chefs-d’oeuvre anciens sont rares et les collectionneurs plus enclins à les conserver longtemps. L’année dernière, le secteur des maîtres anciens dégageait 1 milliard de dollars contre plus d’1,7 milliard pour les artistes nés après 1945.

Le marché de l’art ancien fonctionne à deux vitesses : face à une myriade de petits maîtres confidentiels et parfois accessibles à quelques centaines de dollars, l’histoire retient ses Grands maîtres,

Thomas GAINSBOROUGH (1727-1788) (Royaume-uni) est un artiste né en 1727. L'adjudication la plus ancienne enregistrée sur le site est une oeuvre vendue en 1983 chez Christie's (peinture) et la plus récente est une oeuvre vendue en 2021 (peinture). Les cotes et indices de l'artiste établis par Artprice.com reposent sur 593 adjudications. Notamment : peinture, dessin-aquarelle, estampe-multiple, miniature. 6 œuvres de l'artiste Thomas GAINSBOROUGH (1727-1788) se retrouveront bientôt en salles des ventes. La Place de marché d'Artprice vous propose 1 oeuvre(s) de l'artiste à la vente.